132 consultations et 37 prescriptions, le palmarès d’un faux médecin de 21 ans

Faux médecin de 21 ans

Six mois de prison avec un sursis pour exercice illégal de la médecine et mise en danger de la vie d’autrui, pour un jeune homme de 21 ans, qui sans aucune formation médicale a exercé en téléconsultation.

Un Lyonnais de 21 ans a réussi à se faire passer pour un médecin pendant plusieurs jours en 2020. Il s’est inscrit comme praticien sur une plateforme en ligne, pourtant sérieuse, Maquestionmedicale.fr, après avoir usurpé les numéros de deux professionnels de santé. Cette histoire rappelle celle de cette fausse médecin qui elle a exercé pendant 3 ans.

Sans faux diplôme cette fois, la mascarade a quand même duré le temps de réaliser 132 consultations à distance, de délivrer 37 ordonnances ou arrêts de travail. Le tout sans aucune formation ni même début de formation. Le faux médecin n’a même pas le bac, il a été déscolarisé en 3ème, et suit les cours de lycée par correspondance.

Le président de Maquestionmédicale.fr, Jean Taffazolli, médecin dans le Rhône s’est expliqué sur Europe 1 : « Il est parvenu à récupérer les données de deux praticiens, il a usurpé des numéros qui identifient un professionnel de santé, qu’on peut trouver sur certaines ordonnances. Cela lui a permis de passer un premier barrage. Mais pas le deuxième barrage ainsi que le troisième. »

Ses proches le disent obsédé par la médecine

« Dès qu'on a eu les retours des premiers patients, on a pu se dire qu'il y avait un problème. On a isolé son compte. On lui a laissé faire quelques prescriptions afin d'avoir des preuves pour l'enquête de police. Mais derrière, on a rapidement bloqué son compte et rappelé les patients pour faire avec eux une vraie consultation", a-til ajouté.

Durant les 10 jours de ses méfait, le jeune homme a prescris en majorité du doliprane, et s’est risqué parfois à la prescription d’anxiolytiques.

Le lycéen de 21 ans, a assuré qu'il voulait aider les gens, en pleine pandémie du Covid. Ses proches l'ont décrit comme "obsédé par la médecine" et "fragile psychologiquement".

Le voilà condamné à six mois de prison avec sursis, ainsi qu'à une obligation de soins, cette fois par un vrai médecin.

 

 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Sandra Zalinsky et Laurence Williamson

Après une carrière en CHU, les chirurgiens-dentistes Sandra Zalinski et Laurence Williamson ont ouvert un cabinet libéral pour des patients peut être...

Jean Porterie, chirurgien cardiaque

Depuis 2009, le Prix CASDEN récompense les chercheurs de moins de 40 ans, choisi parmi l’ensemble des projets retenus dans le cadre de l’appel à...

Médecins à l'écoute

Pour réduire le nombre de victimes, les professionnel·les de santé ont leur rôle à jouer. Celui de détecter et d’accompagner ces dernières sans...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.