Urgences : Fragments de vie pour des vies en fragments 

Le Dr Jean-Pierre Torres, animateur du groupe Perles du Samu, a publié ses souvenirs truculents et parfois dramatiques d'ancien urgentiste. Autant de tranches de vie, qui émeuvent et rappellent que la médecine est avant tout un humanisme. 

Si le Dr Jean-Pierre Torres est un rescapé, c’est bien de la grammaire et de l’orthographe. « Au bac j’ai eu 7 et 8 en français puis pareil en philo : plus doué pour les maux que pour les mots. » Cela ne l’a pas empêché de coucher sur le papier ses souvenirs d’urgentiste, 50 fragments de vie, après avoir raccroché en 2013 du service des urgences, pour entamer une carrière de médecin généraliste et d'influenceur. Et s’il a pris la plume, après avoir exécré la lecture du Bescherelles plus jeune, c’est pour rendre hommage à d’autres rescapés, qu’il a croisés durant sa carrière professionnelle.
Il y a Hector, un jeune toxico un peu arrogant, qui chute malencontreusement, aidé par des policiers malveillants… Il y a aussi le cas de ces deux frères, fauchés par une voiture au sortir d’une boite nuit, morts  sur le coup. L’ainé avait été percuté avec tant de violence « qu’on a mis longtemps à le trouver, tellement loin il avait été catapulté », se rappelle le Dr Torres.
Il y a aussi Boris, 16 ans, qui s’amusait à griller le plus de feux rouges possibles, jusqu’à ce qu’une voiture le percute. Quand le Dr Torres le retourne, « les pommettes, le nez, les mâchoires, tout le massif facial s’est effondré sur lui-même ». Il s’en tira, finalement, Boris, après plusieurs dizaines d’opérations pour reconstruire son massif facial. Mais « adieu la belle tête d’ange » !!
Je ne résiste pas non plus à l’envie de vous conter l’histoire de ce vieux monsieur grincheux qui par mauvais esprit n’avait pas voulu dire qu’il était atteint d’une malformation cardiaque : son cœur était placé à droite, si bien que l’ECG que lui imposa le Dr Torres révélait un tracé bizarre. Une fois inversé, le Dr Torres annonça au vieux plaisantin qu’il faisait un infarctus du myocarde. De quoi lui faire ravaler son orgueil ! Ce sont donc 50 histoires dramatiques, comiques, picaresques, sentimentales, romantiques que nous narre Jean-Pierre Torres, qui s’est découvert sur le tard un vrai talent de conteur. À offrir à tous ceux pour qui la médecine est aussi synonyme d’héroïsme, d’humilité et d’humanisme. 

Jean-Pierre Torres. Cinquante fragments de vie. Journal d'un urgentiste. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Du Samu aux salons du livre
Médecin et écrivain, deux métiers pas si incompatibles : épisode 1

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.