Public Vs Privé

Les hôpitaux publics et privés se consacrent-ils aux mêmes
activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique ?
NON, la tarification à l’activité montre que les hôpitaux publics dispensent une activité plus variée que le privé.

Un récent travail d'analyse des données 2013 du Programme de médicalisation du système d'information (PMSI) effectué par la Fédération hospitalière de France montre que chaque secteur, qu'il soit public (CH et CHU-CHR), privé lucratif ou établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC), centre de lutte contre le cancer (CLCC) ou hôpital militaire, ne couvre pas le champ MCO de manière équivalente.
Pour l’ensemble de l’activité MCO, pour réaliser 50 % de chiffre d’affaires, il faut :


*LES GROUPES HOMOGÈNES DE MALADES (GHM)
En MCO (médecine, chirurgie, obstétrique), les séjours des patients hospitalisés sont cotés (PMSI) et rapportés dans un résumé de sortie standardisé qui permet de les classer ensuite dans des ensembles médico-économiques : les groupes homogènes de malades (GHM). Les GHM associés à d'autres éléments permettent ensuite d'établir le tarif attribué à l'établissement pour l'activité médicale.

Ces chiffres montrent la concentration de l’activité médicale dans les structures privées à la différence des établissements publics dans lesquels elle est plus variée, plus encore en médecine qu’en chirurgie.

** Certaines activités de chirurgie ne peuvent être exercées dans tous les établissements (transplantation, neurochirurgie…)

Article proposé avec le soutien de la Fédération hospitalière de France

Portrait de La rédaction
article du WUD 19

Vous aimerez aussi

Le gouvernement doit apprendre À lire l'heure...
L’Anses voudrait mieux réglementer l'usage du portable en pratique
Presse auscultée. Un homme de 72 ans admis pour une chimiothérapie avait disparu mi-août à l’hôpital de la Conception, à Marseille. Son corps a été...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.