Médecine interne à Paris : parce que c'est tonique

Au bonheur des curieux

Médecine interne est la 1ère spécialité choisie à Paris (APHP) par les futurs internes, au classement 2013. Pourquoi cette spécialité aux multiples facettes a-t-elle tant d'attrait au sein même de la capitale ? Stéphanie, interne de médecine interne à Paris, nous répond.
Parce que..."à l'ECN on n'est pas toujours sûr de savoir ce qu'on veut faire"

Parce que...."la médecine interne donne l'impression de ne pas choisir tout de suite"

Parce que..."la maquette de DES est libre, eti permet de faire ce qu'on veut"

Parce que..."il y a peu de contraintes, peu de stages imposés"

Parce que..."Paris a une offre plus attractive"

Parce que..."à Paris,  on se dit qu’on verra plus de choses différentes"

Parce que..."à Paris, les services sont très spécialisés et ne reflètent pas forcément la médecine interne"

Parce que..."c'est dynamique"

Parce que..."c'est tourné vers la recherche"

EN BREF : 

"Médecine interne à Paris, ça n'a rien à voir avec médecine interne dans une petite ville. Les stages sont quasiment tous très spécialisés. Mais il y a aussi des gens qui critiquent un peu ça. Ce n'est pas la même chose que de faire 6 mois dans un service hyper-spécialisé et dans un service post-urgences."

 

Source: 

What's up doc - publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Un nouveau venu dans le monde de la simulation !
À la veille de l’ouverture du séminaire des internes en santé publique, What’s up Doc revient sur cette spécialité qui a encore du mal à s’imposer...
L’Isnar-IMG s’alarme de la tournure que prend la mise en place des formations spécialisées transversales (FST). Leur mise en place, poussive depuis...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.