Médecine générale À Dijon : parce que ca fait pas rêver

L'angoisse de la cambrousse

Dijon est la dernière ville choisie en médecine générale par les futurs internes, au classement 2013. Pourquoi cette petite ville pleine de charme est-elle désavouée par les futurs médecins généralistes ? Julie, interne et présidente de l'association de l'association des jeunes médecins généralistes de Bourgogne, nous répond.

Parce que..."la Bourgogne ça n'attire pas forcément" 

Parce que..."les villes périphériques sont trop éloignées de Dijon"

Parce que..."il n'y a pas d'axes autoroutiers"

Parce que..."Le Creusot, Montceau-Les-Mines ne sont pas des villes qui font rêver"


EN BREF : 
"La formation n’y est pas plus nulle qu’ailleurs. Et comme la région est déficitaire, pour trouver des remplas ou du boulot, il n'y a pas de souci"
 
Source: 

What's up doc - publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Interne en oncologie médicale à Lyon, Pauline Corbaux est partie un an à Shanghai pour enseigner la médecine française aux étudiants chinois. Coup de...
L’arrêté fixant le nombre de postes ouverts au concours spécial d’internat de médecine du travail est tombé : 26 sont ouverts pour cette année....
Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) intervient dans le débat sur le temps de travail additionnel des internes. Il dénonce...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.