La télémédecine, un enjeu d'avenir

La France doit rattraper son retard

La télémédecine a beaucoup de mal à s'imposer en France. Des obstacles culturels, mais aussi une législation non adaptée freinent son utilisation par les professionnels de santé. Pourtant, la télémédecine semble pouvoir répondre à de nombreuses difficultés de la médecine actuelle.

 

Le système français lui-même ne serait pas propice au développement de la télémédecine, selon Didier Tabuteau, responsable de la chaire Santé de Sciences Po Paris : « le système français s’est construit sur des praticiens isolés depuis la Révolution française. L’État a fait le choix de privilégier le médecin individuel, qui était le plus souvent le médecin de campagne. La France n’est pas adaptée à la télémédecine car la structure n’est pas adaptée. Il s’agit d’un obstacle culturel auquel s’ajoute des textes de loi qui ne sont pas favorables à son développement ».

Pourtant, elle répond à de nombreuses problématiques, comme la difficulté d'accès aux soins. Elle est aussi un enjeu pour l'évolution de la médecine.

Pour en savoir plus, l'article de l'enquête "santé connectée" est à lire dans le nouveau What's Up Doc, et par ici.

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Conseiller les patients depuis son canapé
Immersion à bord d’un navire
Les traitements automatisés du diabète, en plein essor, ont permis d’améliorer la qualité de vie des patients. Le défi : poursuivre l’innovation,...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.