Kivu : quand le Dr Mukwege devient héros de BD

Article Article

Qu’il est loin le temps où la BD faisait figure de genre pour enfants ! Aujourd'hui, le « 9e art » aborde tous les thèmes… y compris la santé. Cet été, What’s up Doc vous fait découvrir quelques albums mettant en scène soignants et patients. Aujourd'hui, Kivu, de Simon et Van Hamme.

Kivu : quand le Dr Mukwege devient héros de BD

© DR

On peut voir dans Kivu, BD sortie en 2018 qui prend pour cadre la région éponyme de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), la rencontre de deux géants. D’un côté, Jean Van Hamme, probablement le scénariste le plus acclamé de la BD contemporaine, l’homme qui a concocté les aventures de XIII, de Largo Winch, ou encore de Thorgal, autant de héros qui ont surtout en commun un fort taux de testostérone. De l’autre le Dr Denis Mukwege, qui à l’époque de la parution de l’album n’était pas encore prix Nobel de la Paix, mais qui était déjà une autorité morale dans son pays et au-delà. Ce gynécologue s’était, dans son hôpital des environ de Bukavu, donné pour mission de prendre en charge les nombreuses victimes de viol que faisaient les combattants des guerres qui secouent la RDC depuis les années 1990.

Rencontre de géants, donc, mais rencontre étrange, car on peine à imaginer contraste plus vif que celui qui oppose l’univers tout en combats virils qu’affectionne le scénariste belge d’un côté, et le monde aseptisé des blocs opératoires où opère praticien congolais de l’autre. 

Denis Mukwege est d’ailleurs moins dans cette histoire un personnage à proprement parler qu’une présence diffuse, une idée rassurante, la preuve ténue mais omniprésente qu’il existe, dans ce Kivu ravagé par les massacres et mis en coupe réglée par les miliciens comme par les militaires, un ailleurs, un lieu d’humanité et de bonté ou peut se pratiquer ce qui manque si cruellement aux habitants : le soin.

François au Congo

L’intrigue suit les tribulations de François Daans, jeune ingénieur européen envoyé en mission dans le Kivu par une multinationale minière. À peine a-t-il posé le pied sur le sol congolais que sa voiture renverse Violette, jeune victime de viol rescapée d’un massacre perpétré quelques jours plus tôt par des miliciens. 

Il se trouve alors soumis à des forces qui le dépassent largement : la cupidité de ses employeurs, la violence des groupes armées, les rapports plus que difficiles entre Africains et Européens, la duplicité des uns et des autres… Jean Van Hamme déploie toute sa palette de scénariste de BD d’aventures : courses-poursuites, scènes de combat, explosions, jeux de contraste entre le luxe des bureaux d’une multinationale et l’ambiance étouffante de la forêt tropicale…

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/bd-sur-lendometriose-fait-passer-beaucoup-de-choses-en-jouant-sur-lironie-pour-dedramatiser

L’intrigue est servie par le dessin de Christophe Simon, très classique, qui ne désorientera pas les amateurs des grandes séries de Jean Van Hamme… On notera notamment, sans dévoiler la fin, que l’ouvrage se termine sur une laparoscopie commentée en direct par un jeune chirurgien à l’intention du héros… Un brin didactique, mais ce n’est pas tous les jours que la chirurgie est ainsi mise à l’honneur en BD !

Kivu, de Jean van Hamme et Christophe Simon, Le Lombard, 2018

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/ambroise-pare-le-chirurgien-de-la-renaissance-qui-fait-des-bulles

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers