Hôpital de Mulhouse : les médecins urgentistes quittent le navire !

Presse auscultée. L’hôpital Émile-Muller de Mulhouse déplore une vague de départ sans précédent de ses médecins urgentistes. Il y a quelques mois, ils étaient encore 26, ils pourraient être une dizaine en septembre.

Hémorragie. Décidément, ce mot est dans l'air du temps quand les journalistes évoquent la pénurie de médecins. « Hémorragie de médecins aux urgences de Mulhouse » titrait en effet le 2 août les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA).
 
« L’hémorragie » se poursuit en effet chez les médecins urgentistes du service des urgences de l’hôpital Émile-Muller de Mulhouse. Il y a quelques mois, ils étaient encore 26. « Ils sont 17 aujourd’hui. Ils seront une dizaine en septembre », pronostique les DNA, ce qui remet en cause le fonctionnement du service à la fin de l’été.
 
Pourquoi les médecins partent-ils ? En raison notamment de la dégradation des conditions de travail, de la réduction du nombre de lits d’aval, du manque de médecins, de l’engorgement des urgences… Mais aussi de « l’absorption d’un flux de patients supplémentaires consécutif à la transformation du service des urgences de Thann en centre de soins non programmés. »
 
Pour en savoir plus, retrouver ici l’article des DNA.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le druide de la Roche-Jaudy a remporté le 1er prix de la meilleure campagne de recrutement de médecins, co-organisé par l’Université des déserts...
Par WUD
De plus en plus de jeunes médecins sont attirés par l’exercice coordonné, en particulier par les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP). Nouvel...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.