Et les nommés sont....

Les César 2018 sous le signe de la Santé

Cette année postulent pour les récompenses suprêmes une fresque consacrée à l'histoire du VIH, un premier film tourné entièrement dans un centre de réadaptation, un documentaire consacré à la psychiatrie... et bien d'autres, que WUD avait repérés et - pour la plupart - défendus !

120 BATTEMENTS PAR MINUTE (de Robin Campillo) : Trustant quasiment toutes les catégories avec un record de 13 nominations, le numéro un de notre Top 10 de l'an dernier est aussi ultra-favori... Logique !

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/le-mag-article.asp?id=21812

AU REVOIR LÀ-HAUT (d'Albert Dupontel) : Ex-aequo en termes de nominations, cette adaptation époustouflante et baroque d'une arnaque concoctée par une gueule cassée morphinomane dans le Paris d'après-guerre a logiquement conquis le coeur de la critique et du public.

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=22028

PETIT PAYSAN (d'Hubert Charuel) : La surprise de ces nominations - huit au total, la plupart du temps dans les catégories les plus prestigieuses. Une histoire de malaise paysan au temps de la vache folle, avec un Swann Arlaud formidable en éleveur sombrant dans la paranoïa, que l'on verrait bien gagner la statuette !

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=21892


GRAVE (de Julia Ducournau) :
Assurément César de la singularité, ce premier film consacré à l'éveil à son animalité d'une étudiante en première année de véto frappe fort avec ses six nominations. A (re)découvrir !

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=20376

PATIENTS (de Grand Corps Malade) : Premier film à la fois frais et maîtrisé consacré au handicap physique, qui avait su nous toucher et figurer dans notre Top ten et qui, avec ses quatre nominations, mériterait au moins un César...

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=20367

CARRÉ 35 (d'Éric Caravaca) : Documentaire passionnant consacré à un traumatisme familial, pain béni pour les psys, ce premier film de l'acteur Éric Caravaca mériterait amplement de gagner le César, mais entre les cadors Agnès Varda et Raymond Depardon, ce ne sera pas chose facile !

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=22046

12 JOURS (de Raymond Depardon) : Nommé dans la catégorie documentaire lui aussi, ce film consacré aux juges intervenant en psychiatrie pour valider les soins sous contrainte était loin de nous avoir convaincus. Probablement parce que sans réel point de vue...

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=23140

JALOUSE (de David et Stéphane Foenkinos) : Karin Viard doit vraiment avoir la vista auprès de l'Académie des César pour avoir été nommée dans un tel - mauvais - film ! Heureusement le massacre s'arrête là...

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=23088

AVA (de Léa Mysius) : Petite reconnaissance de la profession avec une nomination de la formidable Laure Calamy - pour les connaisseurs, elle joue la secrétaire fofolle dans Dix pour cent - ce premier film consacré à une adolescente devenant aveugle nous avait... tapé dans l'oeil !

http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=21655

Source: 

Guillaume de la Chapelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Rétrospective, épisode 2
Breaking free
Génération ciné santé vous fait sa prescription

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.