Contagion, ou le film qui a inspiré la stratégie vaccinale anglaise

Outre-manche, la fiction se mêle à la réalité. Cette semaine, le ministre de la Santé anglais a révélé s’être inspiré d’un film pour mettre en place son plan de vaccination. 

Entre la fiction et la réalité, il n’y parfois qu’un pas. Ce mercredi 3 février, le ministre de la santé britannique, Matt Hancock, a confié que sa stratégie vaccinale avait été inspirée par le film Contagion.
 
Sortie en 2011, cette œuvre du réalisateur américain Steven Soderbergh met en scène une pandémie. Très contagieuse, cette maladie mortelle s’en prend également aux voies respiratoires.
 
Des similitudes qui n’ont visiblement pas échappé à ce cinéphile d’État. C’est d’ailleurs pour cette raison que, le 8 décembre dernier, Matt Hancock a fait de la Grande-Bretagne le premier pays à approuver le vaccin dans le monde. Une manière d’anticiper, selon lui. « Dans le film, on voit que le moment de tension le plus élevé autour du programme de vaccination n’est pas avant son déploiement - lorsque les scientifiques et les fabricants travaillent ensemble à un rythme soutenu - c’est ensuite quand il faut établir un ordre de priorité », a-t-il expliqué.
 
Afin d’éviter de tirer au sort les personnes éligibles à la vaccination comme dans ce film visionnaire, le ministre de la Santé britannique a également souhaité voir grand lors de ses commandes de vaccins.  « Donc, non seulement dans ce pays, j’ai insisté pour que nous commandions suffisamment pour que chaque adulte ait ses deux doses, mais nous avons également demandé très tôt des avis scientifiques sur la priorisation et l’avons présenté au public, je pense, pour la première fois ... en août ou septembre pour qu’il n’y ait pas de grand débat sur l’ordre de priorité », a-t-il indiqué.  
 
Un scénario visiblement bien monté puisque le seuil des 10 millions de personnes ayant reçu la première dose a été franchi ce mercredi. « Une étape significative », a tenu à se féliciter le ministre de la santé anglais. Reste à savoir où les auteurs de cette pépite sont eux-mêmes aller pêcher leurs idées... 
 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Le creux démographique des médecins ne sera résorbé qu’en 2035. C’est l’un des enseignements inquiétants qui ressort de l’étude de la Drees sur l’...

Après avoir érigé la vaccination en Saint Graal, le Chili fait face à une nouvelle vague de contaminations. Une actualité qui nous rappelle que la...

Presse auscultée. La santé humaine, animale et environnementale, interdépendantes ? C’est en tout cas l’avis de nombreux chercheurs qui défendent le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.