Bras dessus bras dessous, la patronne de Boiron et Macron vont en Chine

Presse auscultée. Incompréhensible : alors que les décrets de déremboursement de l’homéopathie ont été publiés fin aout dernier, on apprend dans Le Figaro que, pour sa visite officielle en Chine, le président Emmanuel Macron a eu la bonne idée d’inviter dans la délégation officielle la patronne des laboratoires Boiron, spécialisé dans l’homéopathie, Valérie Poinsot. « Une occasion inespérée de plaider la cause de l’homéopathie au moment où Boiron joue son avenir en France », commente nos confrères du Figaro. Car « Boiron mise gros sur ce pays et sur l’international, alors que ses ventes dégringolent dans l’Hexagone (60 % de son activité) », ajoute le Figaro. Ce qui a inspiré sur Twitter des commentaires ironiques ou agacés sur Twitter :

La suite dans le Figaro.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Psychiatres, psychologues, orthophonistes, éducateurs... Quelques centaines de professionnels ont manifesté jeudi devant le ministère de la Santé à...

Olivier Véran a annoncé au Sénat qu'un supplément d'1,7 milliard d'euros devait être alloué à l'assurance maladie en 2021. 

De la longue grève des urgences à la dernière polémique sur les lits fermés, l'hôpital public vit depuis trois ans en état de crise permanente que...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.