Bras dessus bras dessous, la patronne de Boiron et Macron vont en Chine

Presse auscultée. Incompréhensible : alors que les décrets de déremboursement de l’homéopathie ont été publiés fin aout dernier, on apprend dans Le Figaro que, pour sa visite officielle en Chine, le président Emmanuel Macron a eu la bonne idée d’inviter dans la délégation officielle la patronne des laboratoires Boiron, spécialisé dans l’homéopathie, Valérie Poinsot. « Une occasion inespérée de plaider la cause de l’homéopathie au moment où Boiron joue son avenir en France », commente nos confrères du Figaro. Car « Boiron mise gros sur ce pays et sur l’international, alors que ses ventes dégringolent dans l’Hexagone (60 % de son activité) », ajoute le Figaro. Ce qui a inspiré sur Twitter des commentaires ironiques ou agacés sur Twitter :

La suite dans le Figaro.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Hôpitaux et cliniques : du rêve à la réalité
La revalorisation des actes résoudrait bien des problèmes
Pour le grand public, Patrick Pelloux est l’urgentiste par excellence, un héros hospitalier dont l’aura a encore été renforcée par sa proximité avec...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.