Bras dessus bras dessous, la patronne de Boiron et Macron vont en Chine

Presse auscultée. Incompréhensible : alors que les décrets de déremboursement de l’homéopathie ont été publiés fin aout dernier, on apprend dans Le Figaro que, pour sa visite officielle en Chine, le président Emmanuel Macron a eu la bonne idée d’inviter dans la délégation officielle la patronne des laboratoires Boiron, spécialisé dans l’homéopathie, Valérie Poinsot. « Une occasion inespérée de plaider la cause de l’homéopathie au moment où Boiron joue son avenir en France », commente nos confrères du Figaro. Car « Boiron mise gros sur ce pays et sur l’international, alors que ses ventes dégringolent dans l’Hexagone (60 % de son activité) », ajoute le Figaro. Ce qui a inspiré sur Twitter des commentaires ironiques ou agacés sur Twitter :

La suite dans le Figaro.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Voté le 10 octobre dernier, lors de la première assemblée générale (AG) du collectif Inter-Hôpitaux (CIH), l'arrêt du codage T2A se propage dans de...

Non, l’homéopathie ne soigne (toujours) pas le cancer
Rencontre du Front généraliste avec la ministre ce matin

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.