Biloba lance un chat en pédiatrie, en accès libre pendant le confinement

Comment répondre à un parent qui s'inquiète pour son enfant, sans pour autant passer par une consultation, ou une téléconsultation ? La start-up Biloba, qui a déjà lancé une application de suivi vaccinal de l'enfant, lance une nouvelle application : un chat médical qui permet de prodiguer des conseils médicaux aux parents inquiets, en mode asynchrone. 

Déjà qu’en temps « normal », il était difficile d’obtenir dans les plus brefs délais un rendez-vous avec un pédiatre, alors en période de confinement… Pour pallier l’éventuelle carence de pédiatres, en guise d’alternatives à la téléconsultation, l’application Biloba met à disposition des parents un service de chat avec des pédiatres, en accès libre pendant la période du confinement. Comment ça marche ? « Biloba-chat médical » est un chat sécurisé, qui se présente sous la forme d’une plateforme de type whatsApp, et respecte les obligations en matière d’échange de données de santé (hébergeur agréé données de santé, respect des obligations RGPD). Les parents envoient leurs questions aux professionnels de santé disponibles (plusieurs dizaines de médecins généralistes, pédiatres, sages-femmes, infirmiers, puériculteurs) qui répondent de manière asynchrone, quand ils le souhaitent. 

Plus de 200 questions par jour

En cas d’urgence, les médecins et professionnels de santé, tous bénévoles dans cette première phase test de confinement, redirigent les patients vers les médecins généralistes. « En aucun cas, nos médecins et infirmiers ne font d’ordonnance. Nous ne sommes pas non plus remboursés par la sécurité sociale. Pour le moment l’accès est libre pendant la période de confinement mais nous allons proposer ensuite un abonnement à 9,99 euros le mois aux parents qui le souhaitent », explique Benjamin Hardy, CEO de Biloba. Quoi qu’il en soit, cette application avec plus de 200 questions par jour, a semble-t-il trouvé son public. « Nous l’avons ouvert le 2 avril dernier en plein confinement, et nous avons répondu à 4000 utilisateurs», ajoute Benjamin Hardy. La société, qui prépare l’après confinement, recherche activement des pédiatres et professionnels de santé, en général. « Nous rémunérons à l’heure, nous ne faisons pas de paiement à l’acte si je puis dire, on fait pas de l’abattage ! » L’application est en tous les cas disponible 7 jours sur 7. Elle vient compléter la première application, « Biloba - vaccins des enfants », lancée en novembre 2018, qui comptabilise plus de 35000 utilisateurs. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Retour sur la soirée de lancement de HealthShapr le 28 janvier dernier
« Les médecins ne doivent pas avoir peur de faire des applis »

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.