Au urgences de Bayeux, une interne, étranglée, échappe de peu à la mort

Presse auscultée. France info se fait l'écho d'une tentative de meurtre sur une interne par un patient. Les urgences de Bayeux sont rentrées en grève. 

Les faits se sont  déroulés le 25 septembre dernier. Alors qu'elle demande au patient qu'elle vient de prendre en charge de patienter pour obtenir ces résultats, l'interne est attrapée par le cou par ledit patient, qui commence à l'étrangler. Elle perd connaissance, et doit son salut à l'intervention de ses collègues, qui ont assisté à la scène. Les gendarmes interviennent rapidement et le patient est maitrisé. En comparution immédiate, il écope d'un an de prison ferme. Ce 9 octobre, les 15 médecins et les soignants des urgences de Bayeux ont donc rejoint le mouvement de grève des urgences, pour réclamer une plus grande sécurité et de meilleures conditions de travail. Lire la suite ici. 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

La charte du conjoint du chef de l’État publiée
Sur le bureau présidentiel d'E. Macron
Le CHU de Saint-Etienne sensibilise son personnel aux éco-gestes

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.