arretmaladie.fr se refait une santé grace au Covid-19 !!

Le site controversé propose des téléconsultations en accès libre pour dépister les porteurs du CoVid-19. 

On croyait le site arretmaladie.fr mort et enterré, depuis la polémique créée par la promotion des arrêts maladie facilement délivrés par ce site, et des poursuites en justice annoncées tant par l’assurance maladie que par le conseil national de l’ordre des médecins (Cnom). Et bien, on se trompait ! Le site renait de ses cendres, à l’aune de la quasi épidémie du Covid-19 en France. En effet, alors qu’il y a encore quelques semaines, la homepage affichait avec fierté ses prix cassés sur des arrêts maladie de moins de trois jours, arretmaladie.fr a trouvé cette fois-ci un nouveau produit d’appel : le Covid-19 ! Un bouton COVID-19 (traduit en mandarin) invite à remplir un questionnaire gratuitement, pour savoir si vous avez possiblement contracté le CoVid-19.

« Un médecin vous appellera ensuite dès que possible pour un appel vidéo via WhatsApp », précise la société arretmaladie.fr, monté par un avocat allemand du nom de Can Ansay. Pour en avoir fait l’essai, après avoir rempli le formulaire, l’internaute-patient est en effet redirigé vers une téléconsultation via le réseau WhatsApp, à laquelle répond un médecin en téléconsultation. Rien ne semble illégal dans la procédure. Mais le simple fait de se servir de la crise sanitaire du COVID-19 pour faire connaitre cette société commerciale en a révulsé plus d’un. Pour Nicolas Revel, directeur général de l'assurance maladie, il «n'est pas question que des arrêts maladie soient délivrés à des personnes à risque par des médecins libéraux. Seuls les médecins des agences régionales de santé sont habilités à en prescrire lorsque l'employeur d'un salarié revenant d'une zone à risque ne veut ou ne peut mettre en place du télétravail».

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.