Une intervention chirurgicale diffusée en direct sur Snapchat

Les réseaux sociaux comme outil pédagogique

La semaine dernière, le Dr Shafi Ahmed a opéré une hernie inguinale en direct sur Snapchat. Pour ce chirurgien londonien, les réseaux sociaux ne sont ni plus ni moins qu’un nouveau vecteur d’enseignement.

 

Le Dr Shafi Ahmed a encore fait parler de lui. Ce chirurgien londonien avait déjà défrayé la chronique en avril dernier : il avait utilisé un casque de réalité virtuelle pour faire vivre l’une de ses opérations en direct à des étudiants tranquillement assis dans un amphi. La semaine dernière, c’est carrément sur le réseau Snapchat qu’il a diffusé l’opération d’une hernie inguinale.

« La plateforme Snapchat est vraiment intéressante parce qu’elle imite ce que nous sommes », explique le praticien au magazine Time. « Elle fonctionne sur une base de 24 heures, à court terme, et nous aussi, en tant qu’individus, fonctionnons à court terme. »

200 étudiants en direct

Dans son bloc opératoire du London Independent Hospital, Shafi Ahmed s’est muni de lunettes Snapchat Spectacles, qui permettent de prendre des photos ou de courtes vidéos et de les diffuser tout en gardant les mains libres. Grâce à cet outil, il a partagé son intervention avec la terre entière.

Enfin, la terre entière, pas tout à fait : Time explique qu’entre 150 et 200 étudiants ont regardé les images en direct. D’autres ont ensuite pu en bénéficier dans la limite des 24 heures imposées par Snapchat.

Une nouvelle manière d’enseigner ?

« Leur réaction a été très bonne », raconte Shafi Ahmed à Time. Il se félicite notamment du fait que la configuration retenue lui a permis d’enlever « tous les moments les plus fastidieux de l’opération, celles qui n’ont peut-être pas de valeur éducationnelle pour les patients ».

Pour le chirurgien, les réseaux sociaux sont en effet un outil de plus au service de sa pédagogie. « J’ai toujours réfléchi sur la manière dont nous enseignons », indique-t-il. « En tant que chirurgiens, nous avons une base de connaissance que nous voulons partager avec le plus grand nombre de gens possible. »

Et la prochaine étape ? Une opération de l’appendicite sur Periscope ?

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Spécialisé dans la détection automatique de fractures, la société AZmed a levé 1,2 million d'euros pour doubler de taille. 
L’application E-thyroide a été concue par l’association Vivre sans thyro"ide en partenariat avec Bayer. L’objectif ? Permettre aux personnes...
Dans le cadre de la 2e édition de l’Université des déserts médicaux et numériques qui s’est tenue du 20 au 21 septembre à Lucenay-lès-Aix (Nièvre),...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.