Un nouveau variant du Covid sous surveillance, BA.2.86 est dans le viseur

Article Article

L’OMS et les autorités sanitaires américaines ont annoncé surveiller de près un nouveau variant du virus du Covid-19, même si "pour l'heure l'impact potentiel des nombreuses mutations de BA.2.86 sont inconnues".

Un nouveau variant du Covid sous surveillance, BA.2.86 est dans le viseur

© IStock

L'OMS a décidé de classer ce nouveau variant "dans la catégorie des variants sous surveillance en raison du très grand nombre (supérieur à 30) de mutations du gène Spike qu'il porte", écrit l'organisation dans son bulletin épidémiologique consacré à la pandémie de Covid-19 et diffusé le 18 août.

C'est la protéine Spike qui donne au virus son aspect hérissé et c'est elle qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer les cellules de l'hôte.

Pour l'heure, ce nouveau variant a seulement été détecté en Israël, au Danemark, aux Etats-Unis et les autorités de santé au Royaume-Uni ont également confirmé un cas vendredi 18 août.

Aux Etats-Unis, les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) ont également indiqué surveiller de près le variant, dans un message publié sur le réseau social X (ex-Twitter).

"L'impact potentiel des mutations BA.2.86 sont actuellement inconnues et font l'objet d'une évaluation minutieuse", précise l'organisation, qui souligne une nouvelle fois l'importance de continuer à surveiller, à séquencer et à notifier par les autorités compétentes pour avoir une vision exacte et d'ensemble de la pandémie de Covid-19.

"Jusqu'à présent, l'OMS a connaissance de 6 séquences de BA.2.86 mais nous nous attendons à ce que ce nombre change", a indiqué une porte-parole de l'OMS à l'AFP.

L'OMS traque trois variants d'intérêt (XBB.1.5, XBB.1.16 et EG.5) et sept variants sont classés sous surveillance (BA.2.75, BA.2.86, CH.1.1, XBB, XBB.1.9.1, XBB.1.9.2 et XBB.2.3).

L’OMS appelle à une meilleure surveillance, séquençage et notification du Covid-19

La plupart des Etats qui avaient mis en place des dispositifs de surveillance spécifiques de la présence du virus du Covid-19 et de ses variants les ont en général démantelés, estimant que la menace était désormais moins sévère et ne justifiait plus ces dépenses.

L'OMS n'a de cesse de dénoncer ce "désarmement" et continue "d'appeler à une meilleure surveillance, séquençage et notification du Covid-19 alors que ce virus continue de circuler et d'évoluer".

Si, depuis début mai, l'OMS ne considère plus la pandémie comme une urgence sanitaire mondiale, "le virus continue de circuler dans tous les pays, continue de tuer et continue de changer", a encore souligné la semaine dernière son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus.

François Balloux, genétician à l'University College de Londres, estime que l'attention portée à la nouvelle variante est justifiée.

"BA.2.86 est la souche de SRAS-CoV-2 la plus frappante que le monde ait connue depuis l'émergence d'Omicron", a-t-il déclaré dans un commentaire publié vendredi, faisant référence à la variante qui a explosé sur la scène mondiale à l'hiver 2022, provoquant une augmentation des cas de Covid.

"Au cours des prochaines semaines, nous verrons dans quelle mesure BA.2.86 se comportera par rapport aux autres sous-variantes d'Omicron", a-t-il déclaré.

Il a cependant souligné que même si BA.2.86 provoquait un pic majeur d'infections, "nous ne nous attendons pas à voir des niveaux comparables de maladies graves et de décès par rapport à ce que nous avons fait plus tôt dans la pandémie lorsque les variantes Alpha, Delta ou Omicron se sont propagées".

Depuis, une bonne partie de la population mondiale a été vaccinée ou bénéficie d'une certaine protection après avoir été infectée.

Sur la dernière période sous revue (du 17 juillet au 13 août 2023), plus de 1,4 million de nouveaux cas de Covid-19 et plus de 2 300 décès ont été notifiés, selon le bulletin épidémiologique de l'OMS. Cela représente respectivement une augmentation de 63% et une diminution de 56%, par rapport à la période des 28 jours précédents.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/probablement-juillettiste-le-covid-de-retour-loeuvre-en-aout

Au 13 août 2023, plus de 769 millions de cas confirmés de Covid-19 et plus de 6,9 millions de décès ont été signalés dans le monde. Le bilan réel des infections et des décès est considéré comme beaucoup plus lourd, nombre de cas ayant échappé au recensement.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers