Trophées de la e-santé : les 12 finalistes à la loupe

Le concours international des Trophées de la e-santé soutient le développement de solutions d’applications dans le domaine des TIC pour la santé. Coup de projecteur sur les douze finalistes.

Connaissez-vous le concours international des Trophées de la e-santé ? Organisé par Castres-Mazamet Technopole, il soutient le développement de solutions d’applications dans le domaine des TIC pour la santé. Et s’adresse aux participants suivants : start-up, entreprises du secteur des technologies et de la santé, établissements de santé, professionnels de santé, associations de patients et d’aidants, acteurs de la protection sociale, chercheurs et étudiants.
 
Suite à l’étape de présélection sur dossier, le jury a retenu douze finalistes qui seront invités à venir défendre leurs projets les 2 et 3 juillet prochains, dans le cadre de l’Université d’été de la e-santé à Castres.

Douze finalistes dévoilés en mai dernier que nous avons décidé de vous présenter succinctement :
 
ANAMNESE (Palaiseau – 91)
Anamnèse est l’assistant virtuel des professionnels de santé. Leur intelligence artificielle (IA) interroge le patient dans sa langue, à sa convenance, afin de produire un dossier médical exhaustif, facilitant ainsi la coordination du parcours de soin, l’optimisation de la prise de RDV, la régulation vers le bon professionnel de santé, le suivi patient selon un protocole propre à sa maladie chronique. La téléconsultation est rendue plus humaine, grâce à un outil de visio intégré au dossier patient constitué.
 
Bonetag 4D knee (Perpignan - 66)
Bonetag Knee est un dispositif RFID passif de la taille d’une carte micro SIM, intégrable dans toutes les prothèses de genou. Il permet la communication in vivo à distance avec la prothèse. Le chirurgien interroge l’implant avec un simple lecteur RFID, et obtient son identification, son historique, ainsi que des renseignements sur son évolution grâce à des capteurs de température et d’usure. Il peut générer une imagerie dynamique en 3D du mouvement de la prothèse pendant la marche du patient.
 
Digi-NewB (Angers – 49)
Le CHU de Rennes et GCS HUGO proposent un nouveau système d’aide à la décision médicale en néonatologie basé sur une intelligence artificielle, qui a pour objectif de détecter plus précocement et précisément le risque d’infection chez les nouveau-nés prématurés. Chaque heure de gagnée est un bénéfice attendu pour le nouveau-né. Cette approche permet de détecter plusieurs heures voire plusieurs jours avant la pratique courante une infection, et ainsi réduire les risques de mortalité et morbidité associés. 
 
e-Stella (Le Cres – 34)
SMICES conçoit, développe et commercialise des dispositifs médicaux pour bloc opératoire à fort caractère innovant, social et humain. Les technologies avancées de SMICES ont conduit au développement de e-Stella, un outil d’aide à la décision unique au monde par application Smartphone pour quantifier avec précision la stéatose d’un foie. Il permet des mesures fiables en temps réel lors de la chirurgie du donneur afin de décider de transplanter le foie ou non. Une 1ère étude scientifique a été réalisée sur 40 transplantations de foies avec des résultats à plus de 90% de réussite. Leur défi : permettre une greffe de foie pour ceux qui n’en aurait jamais eu
 
Fizimed (Strasbourg – 67)
Fizimed développe des dispositifs médicaux innovants et connectés pour la santé de la femme. Le premier est EMY, il permet à chaque femme de lutter contre les fuites urinaires et améliorer le contrôle de son périnée grâce à une sonde médicale, ludique et connectée pour la rééducation périnéale à domicile. Technologie innovante et brevetée, Emy est le premier dispositif médical pour la rééducation périnéale 100 % Made In France. »
 
HELPICTO (Toulouse – 31)
Inventé par Corpus Solutions, Helpicto™ est un assistant personnel de communication pour les personnes présentant des troubles du langage et ou de la compréhension grâce à une application mobile facile à utiliser qui fournit une représentation visuelle du langage. Cette application s’adresse notamment aux personnes porteuses de troubles du spectre autistique, mais pas uniquement. En effet, les personnes présentant des troubles du développement, de l’acquisition du langage ou de la communication, les personnes ayant des niveaux de compréhension très bas ou ayant des problèmes de surdité peuvent l’utiliser. 
 
IFSIMULATION (Tours – 37)
Fruit d’une collaboration entre My-Serious-Game, leader français dans la création de formations digitales et une équipe d’enseignants en IFSI, chercheurs et infirmières., IFSImulation met en avant une approche pédagogique 100% digitale pour les IFSI. Les cas couvrent les connaissances attendues au cours des 3 années du parcours IFSI, où chaque étudiant doit comprendre les situations, de la découverte des dossiers patients à l’administration de thérapeutiques médicamenteuses. Un rapport de simulation est ensuite envoyé à l’étudiant et au formateur pour construire un débriefing approfondi. Intégrer une activité de simulation au parcours de formation permet d’assimiler plus aisément les connaissances théoriques. 
 
KOOVEA (Montpellier – 34)
 Koovea connecte le packaging des biotechnologies avec une sonde de température au format « carte bancaire » pour un suivi non-intrusif permettant de garantir aux patients des produits efficaces à 100% tout en supprimant les pertes financières importantes.
 
MyAngel VitalSigns ® (Montpellier – 34)
Aujourd’hui, en France, on recense 12 millions de patients atteints de maladie chronique et 1.5 millions de cas d’accidents cardiaques, respiratoires ou vasculaires. Ces patients ne sont pas suivis de manière optimale et de nombreux problèmes surviennent. Afin d’améliorer la prise en charges des patients, Devinnova a développé myAngel VitalSigns® permettant le monitoring et la prévention d’évènements cardiaques, respiratoires et vasculaires en temps réel sur un serveur et une application mobile.
 
OdySight (Paris – 75)
Conçu par Tilak Healthcare, OdySight est le premier jeu video mobile validé cliniquement permettant le suivi de la vision. Il est prescrit par le médecin afin de suivre l’évolution de maladies caractérisées par une atteinte de la fonction visuelle et optimiser le suivi et la prise en charge thérapeutique.
 
Projet : Physioner (Nice – 06)
CODESNA est une société de la santé et du bien-être spécialisée dans l’analyse physiologique de la personne. Elle a développé des modèles mathématiques innovants et brevetés d’analyse de l’équilibre physiologique et de l’activité du Système Nerveux Autonome en temps réel. Le produit Physioner incorpore ce brevet et permet d’évaluer et de gérer un déséquilibre et un risque de stress chronique, de manière scientifique, robuste, en 2 minutes, à partir d’une mesure de l’électrocardiogramme.
 
SOS SYSTEM (Lomé – Togo)
En Afrique, seulement 3/100 personnes sont assurées et 624 meurent par jour sur les routes, victimes d’accidents. Les causes : la non adaptation des produits d'assurances au niveau de vie de la population et le retard dans l'intervention des secours dû à la difficulté de vite reconnaître les lieux exacts des sinistres puisque les rues ne possèdent pas d'adresses. Présenté par : DashMake a développé la solution SOS System : un système intelligent de prévision des risques d’accidents et d’assistance en temps réel en cas d'urgence. 
 
 
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les députés ont validé la création de l'espace numérique en santé
Le 22 mars, les députés ont adopté l’article 12 du projet de loi santé qui lance l’espace numérique en santé. Un beau projet. Comme le DMP.  
App'store e-santé
L’Assurance maladie se targue d’avoir franchi la barre des 7 millions de DMP ouverts. Et détaille les raisons pour lesquelles les médecins utilisent...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.