Sophie, le robot-avatar qui veut remplacer les médecins

Préparez-vous à subir la concurrence des machines…

Il y a quelques semaines, un robot-infirmier japonais nommé Robears défrayait la chronique dans le monde de la santé. C’est maintenant au tour des médecins de voir débarquer un concurrent non-humain : Sophie, le robot-avatar mis au point par la start-up américaine Geppetto Avatars.

Cette application est capable de converser avec les patients, d’interpréter les intonations de leur voix et leur langage corporel afin de recueillir des informations sur leur santé. Elle peut leur prodiguer des conseils, et en réfère à un médecin en chair et en os si elle sent que la situation la dépasse.

Bien sûr, chez Geppetto Avatars, on se défend de vouloir prendre la place des praticiens : « Ce que nous voulons faire, c’est automatiser la partie ennuyeuse du travail », expliquait récemment dans les colonnes du magazine « Fortune » Mark Stephen Meadows, l’un des co-fondateurs de l’entreprise.

Et si vous pensez qu’il s’agit d’un scénario qui n’a aucune chance d’advenir avant l’avènement du docteur 18.0, détrompez-vous ! Norrie Daroga, l’autre co-fondateur de Geppetto Avatars, l’a assuré à What’s up Doc : Sophie est déjà en phase de bêta-test dans une maison de retraite et chez 60 particuliers aux Etats-Unis. Il ajoute qu’une version grand-public sera lancée à Paris début juin, et que la version pour les médecins sera disponible dès le mois d’octobre.

Préparez-vous à accueillir un nouveau confrère !

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L’intelligence artificielle et le transhumanisme sont-ils les nouveaux dangers de l’humanité ? Un médecin-chercheur (le Pr François Berger) et un...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.