Shéhérazade à l’hôpital

Alors voilà : un livre d'une densité que la couverture ne laisse pas deviner avec son ours en peluche, la tête bandée sur un fauteuil rose.

Ni kitsch, ni « négation absolue de la merde » (merci Kundera),

Alors voilà le livre de Beaulieu : entre les urgences et les soins palliatifs, les gens souffrent et meurent… les enfants aussi. Beaulieu, interne, y décrit tout avec humanité, même les 2,5 kg de merde dont il libère une grand-mère.

 

Tour à tour infiniment drôle et infiniment triste, Shéhérazade, au masculin, il se bat contre la Faucheuse à coups de récits.

Pendant 7 jours, il raconte ses histoires à une patiente qui ne veut pas mourir avant le retour de son fils.

 

C'est sûrement aussi parce qu'il est excellent médecin que Beaulieu écrit si bien.

Source: 

Alors voil`a, les 1 001 vies des urgences, Baptiste Beaulieu, Éditions Fayard, 2013.
Baptiste Beaulieu est l'auteur d'un blog : www.alorsvoila.com

Portrait de La rédaction
article du WUD 14

Vous aimerez aussi

When we are conscious designers of our lives, we can paint the most beautiful picture with the colorful foods we choose, the happy thoughts we choose...
Médecin généraliste, exercant depuis 2013, Charlotte Barrault parvient à concilier ses deux passions, médecine et peinture, à un niveau professionnel...
Mix and match de défilé de mode, comédie musicale et ballet contemporain, le JPG Fashion Freak Show se tient tous les soirs aux Folies Bergères. De...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.