Scout toujours ?

Et si le tricordeur de Star Trek, ce petit appareil capable diagnostiquer n'importe quelle maladie, n’était plus une légende ? Et s’il était possible de connaître les constantes du patient et de poser un diagnostic en appliquant un petit appareil sur son front ? C’est presque ce que propose le Scanadu Scout qui combine deux objets connectés : thermomètre + stétho. Mais ce docteur de poche est-il fiable ?


Les -

Pas de lecture directe : les résultats ne sont pas visibles sur le Scanadu Scout, il faut passer par son smartphone ! C’est impératif, pas de mesures sans ce dernier : le device ne se connecte qu’à ce type d’appareil. Pas d’exploitation directe sur ordinateur par exemple. Reste à effectuer un envoi… depuis son téléphone. Côté thermomètre, c’est un peu (beaucoup) cher pour un truc qui dessine les courbes de température à notre place…

Les +

Côté stéthoscope, c’est plus précis qu’une mesure vite-faite-mal-faite tout habillé… C’est donc un bon outil de première mesure. Mais il reste beaucoup moins fiable qu’une auscultation sérieuse : on peut le tromper en le plaçant un peu n’importe comment (surtout dans le dos), sans une vraie inspiration bouche ouverte !

L’avis de Bonaldi

Moi qui suis hypocondriaque, suspicieux, isolé et inquiet de nature, j’ai bien compris que le Scanadu Scout ne ferait pas s’envoler mes inquiétudes : ce kit manque encore de fiabilité. C’est donc une excellente raison de faire finalement appel à mon médecin… Ce ne sont pas ces deux objets qui vont lutter contre le trou de la Sécu. Je retourne à mon tensiomètre et à mon saturomètre, bien plus utiles.

Conclusion ?

Même si ce docteur de poche permet d’effectuer des premières mesures ou un suivi régulier, il ne remplace pas un passage chez le généraliste. S’il y a peu de chances que le médecin du futur ressemble à un Scanadu Scout, dans des endroits isolés, il est toujours bon de pouvoir effectuer un rapide check-up et de le transmettre à son médecin traitant.

Portrait de Johana Hallmann
article du WUD 27

Vous aimerez aussi

Le premier chariot connecté arrive dans les hôpitaux
Quand le PDG de Qualcomm Life fait un détour par Limoges

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.