Quarantaine, confinement : une app, Oz ensemble, aide au contrôle de la consommation d'alcool

Quarantaine et période de confinement sont malheureusement propices aux mésusages d'alcool, autant chez les soignants que dans la population générale. L'association CaPASSCité, avec l'aide du ministère de la Santé et de l'agence régionale de santé de l'Ile-de-France, a lancé une application, Oz ensemble, pour contrôler sa consommation d'alcool. 

Oui, la quarantaine, le confinement, sont propices aux mésusages d’alcool, comme le rappelle un article publié chez The Conversation. Des études ont ainsi été menées chez des soignants mis en quarantaine lors de l’épidémie de Sras de 2002-2003. « Près de la moitié des soignants de Toronto avaient vécu une période de quarantaine. Chez ces soignants, comparativement à ceux d'Hamilton, les prévalences de burnout, de détresse psychologique et de symptômes d'état de stress post-traumatique étaient significativement plus élevées. Parmi les signes de burnout évalués, les usages d'alcool et de tabac étaient augmentés. » Pour prévenir ces comportements à risque, une start-up d’État, lancé grâce à l’incubateur @betagouv, a mis en ligne une application qui permet de contrôler sa consommation d’alcool, Oz ensemble, et de se mettre. en relation avec un médecin addictologue.

Oz ensemble offre la possibilité de répondre à un quiz, pour évaluer sa consommation d’alcool, de prendre contact avec un professionnel de l’addictologie, d’utiliser un outil de suivi de la consommation d’alcool. Cette application est promue par l’association CaPASSCité, fondée en 2016 et dirigée par le Dr Géraldine Talbot, dont le conseil d’administration est dirigé par le Dr Pierre Polomeni. « Cette association a repris l’intégralité de la gestion de l’activité addictologique de l’association Reseau Pass en maintenant sa spécificité de référence institutionnelle à la pensée systémique et ses professionnels formés en addictologie ».

D’après CaPASSCité, qui nous a contacté, « Ce confinement est une période critique pour les personnes dépendantes à l'alcool mais aussi pour les consommateurs lambda qui voient leur consommation grimper. L'application OZ ENSEMBLE a pour ambition de désamorcer cette situation en permettant à tous de : 1/ Évaluer sa consommation d'alcool 2/ Détecter un potentiel comportement à risque 3/ Suivre et contrôler quotidiennement sa consommation 4/ Échanger gratuitement et anonymement avec un professionnel de l'addiction 5/ Être suivi par un professionnel de l'addiction via une fonctionnalité de visioconférence ». Dernière chose : Oz ensemble, financé par l’ARS Ile-de-France, est entièrement gratuite.
 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

L'URPS Ile-de-France vient de rendre public un sondage portant sur l'usage des plateformes de rendez-vous en ligne par les médecins franciliens. Où...
Retour sur la soirée de lancement de HealthShapr le 28 janvier dernier
A Niort, les patients créent eux-mêmes leurs carnets de santé

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.