Quand les Francais allient vacances et soins

Tunisie, Maroc... Destinations de rêve pour touristes médicaux

Trop chers les soins dentaires en France ? C'est sans doute l'avis des 21 278 patients qui sont allés se faire soigner les chicots à l'étranger en 2013. Ils ont dépensé 10,6 millions d'euros, dont 2,3 millions leur ont été remboursés via le Centre national des soins à l'étranger (CNSE).

Dans une passionnante enquête sur le tourisme médical, Laure Martin, journaliste à Egora, indique que « depuis plusieurs années déjà, de nombreux Français se laissent séduire par des offres attractives de séjours "tout inclus" à l'étranger, avec pour objectif de voyage, un soin », en particulier dentaire ou esthétique. Destinations préférées de ces "touristes du soin" ? La Hongrie, la Tunisie ou le Maroc, afin d'économiser parfois jusqu'à 50 % du coût par rapport à la France pour les soins dentaires et de 30 à 40 % pour la chirurgie esthétique. Revers de la médaille de ces soins low cost : le suivi post-opératoire n'est pas forcément assuré...

Mais cette tendance n'est pas à sens unique et la France accueille elle aussi « de plus en plus d'étrangers attirés par des soins de qualité », signale Laure Martin. Néanmoins, notre pays semble encore bien frileux, pris en étau entre le tabou de l'argent dans le monde de la santé et le principe d'égalité, qui va à l'encontre d'un accueil spécial réservé à ces patients fortunés par rapport à des patients lambda. Ainsi, à l'heure où l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a décidé de limiter à 1 % le nombre de riches malades étrangers accueillis dans des conditions privilégiées, la pilule passe mal auprès des praticiens, qui y voient une « bombe à retardement », payée avec l'argent de nos impôts.
A l'inverse, d'autres pays comme l'Allemagne, la Thaïlande, l'Inde et les Etats-Unis ont développé une offre de soins dans ce secteur qui leur ramène plusieurs milliards de dollars par an.

Le tourisme médical, atout ou menace ?

Telle est la question développée dans l'article que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site d'Egora (réservé aux abonnés).

 

Source : www.egora.fr, actualité du 26/07/2014 : Hongrie, Maroc : médecine au rabais pour français fauchés, par Laure Martin.

Source: 

A.-G.M.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L'hôpital cajolé.
La vie continue !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.