Prime Covid19 de 1500 euros : Olivier Véran assure qu’elle sera versée à tous les internes

L'Isni et l'Isnar s'étaient égarés : la prime de 1500 euros sera bel et bien versée à l'ensemble des internes, quelle que soit leur spécialité. L'Isnar-IMG a remercié le ministre de la Santé Olivier Véran. 

C’est, semble-t-il, la fin d’un feu de paille au sujet du versement de la prime de 1500 euros aux internes ayant participé à la prise en charge des patients Covid19. L’Isnar-IMG et l’Isni, dans des communiqués distincts, avaient assuré que cette prime d’un montant de 1500 euros ne seraient pas versés aux internes en chirurgie, en psy, et en ambulatoire. L’AP-HP dans un communiqué, avait assuré que cette information était fausse et qu’elle serait versée à l’ensemble des internes, tout du moins de l’AP-HP. Contacté par WUD, Justin Breysse nous avait expliqué, laconiquement, que «tous les internes ne travaillent pas à l’AP-HP ». Nous attendions donc l’avis du ministère de la santé pour pouvoir en savoir plus sur le versement, national, de cette prime. Par le biais d’un tweet, Olivier Véran a assuré que tous les internes toucheraient bien cette prime.

Selon le ministère de la Santé, l’ensemble des internes, en ambulatoire ou non, seraient concerné par le versement de cette prime. Plus précisément, dans la trentaine de départements les plus touchés, ce sont l’ensemble des personnels de santé des établissements de santé, y compris l’ensemble des internes, qui percevraient cette prime. Dans les quelques 70 autres départements, ce sont les professionnels de santé dans les services Covdid+ des hôpitaux référents qui pourraient toucher cette prime de 1500 euros. Pour les autres professionnels de santé de ces établissements, une prime de 500 euros leur serait versé. L’Isni a pris acte de cette promesse d’Olivier Véran

Tandis que l’Isnar le remerciait :

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Dans le cadre du Ségur de la santé, une dizaine de fédérations représentatives des étudiants viennent d’apporter leur contribution aux travaux sur le...
La baisse du nombre de médecins libéraux est généralisée en Île-de-France, toutes spécialités et tous départements confondus, selon les dernières...
91 % des IPA libéraux sont opposés au modèle économique proposé par le gouvernement pour financer leur activité. Toujours et encore une histoire d’...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.