Pour une éthique de la prise de parole médiatique

Le psychiatre et collaborateur de What's up Doc Guillaume de la Chapelle a publié dans Libération une Tribune, Pour une éthique de la prise de parole médiatique. En gros, c'est pas parce que t'es médecin que tu dois dire nimp' quand on te tend un micro. 

Tribune. Il y a quelques jours, je traversai au pas de course ma ville d’exercice pour rejoindre une consœur généraliste à son cabinet, après un crochet auprès du Conseil de l’ordre de mon département, qui mettait à disposition de chaque praticien une précieuse boîte d’une cinquantaine de masques FFP1. Au sein du vide intersidéral de munitions qui nous étaient pourtant annoncées – temps de guerre obligent –, cette annonce avait fait effet de manne providentielle. Pourtant, ne voyant guère d’intérêt à user de ces précieuses armes de combat, en tant que psychiatre confiné derrière un écran de téléconsultation, j’avais préféré répondre à l’appel pressant de cette collègue. Que de proximité ai-je ressenti à l’instant où je lui ai délivré ce lot de masques périmés mais pourtant inestimables.

Le hasard m’a plus récemment fait tomber sur l’intervention, médiatique celle-ci, d’une consœur de l’AP-HP qui, avec une assurance qu’il m’est, pour ma part, de plus en plus difficile de conserver depuis début mars, affirmait qu’«il n’y a pas de problèmes d’accès aux masques pour les soignants en hôpitaux». Soit. Propos rassurant, soignant rassuré. Espoir que les confrères du privé, dont je fais partie, puissent suivre – théorie du ruissellement mise en pratique. Tout ceci fut de courte durée, tant les réactions de ce que l’on nomme la base ne se sont point fait attendre : l’évidence du manque criant de matériel était aisément démontrable, témoignages et reportages à l’appui. Enième rupture dans l’harmonie d’une communication médicale à laquelle il est de plus en plus difficile, pour quiconque, d’adhérer. Lire la suite sur Libération. 

Portrait de Guillaume de la Chapelle

Vous aimerez aussi

Cinéweek-end: Deadpool, de T. Miller (sortie le 10 février 2016)
Critique de "Midsommar", de Ari Aster (sortie le 31 juillet 2019). 
Critique de "Border", réalisé par Ali Abbasi (sortie le 9 janvier 2018)  

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.