Mémoire d'interne : Alice Grenier

Retour sur un passé pas si lointain

Alice a 28 ans, elle est remplaçante dans un cabinet de groupe du 19e arrondissement de Paris... Et elle nous livre ses souvenirs d'internat.

What's up Doc. Quel est ton premier souvenir d’interne ?

Alice Grenier. Ma première garde ! J’étais en premier semestre aux urgences de Nîmes. Les urgences n’étaient pas très bien organisées, je n’ai pas dormi de la nuit. Les chefs avaient disparu, partis faire les transmissions sans nous le dire. Les flics ont amené une patiente, je ne savais pas si je pouvais la faire sortir, tout le monde me hurlait dessus, j’ai fini en pleurant ! Et je suis partie dans un coin en attendant que les chefs reviennent…

WUD. Qu’est-ce que tu as préféré pendant l’internat ?

AG. Les internes et l’ambiance à l’internat. J’étais dans une ville où je connaissais très peu de personnes ; nous étions tous dans le même cas parce qu’il y avait très peu de Montpelliérains. Du coup on était 60 internes en premier semestre, toujours ensemble : c’était une vraie famille !

Pour lire la suite, c'est par ici ou dans le dernier What's up Doc.

Source: 

La rédaction

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L'intersyndicale nationale des internes, en plein mois d'août, prépare la rentrée sociale de septembre, en adressant sa carte postale revendicative...
La révolution numérique dans la formation en chirurgie

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.