Mémoire de poisson bleu

Ciné week-end: Le monde de Dory, de A. Stanton et A. MacLane (sortie le 22 juin 2016)

Korsakoff aquatique : après Nemo, gros plan sur son acolyte Dory, l'inimitable poisson chirurgien (ça ne s'invente pas...) qui, malgré son "trouble de mémoire immédiate", s'est mise en tête de retrouver ses parents...


Une fois n'est pas coutume, je laisse un ami généraliste vous livrer à chaud ses sentiments après avoir vu le film : « Si votre enfant aime et n'est pas trop angoissé, pensez à lui faire faire médecine, c'est qu'il est intéressé par les thèmes du handicap, de l'abandon, de (...) la dépression, et donc il pourra devenir soit généraliste soit psychiatre...  » !

Tout est dit, ou presque. Nous nous contenterons d'ajouter qu'après l'excellentissime et novateur Vice Versa, Pixar renoue avec un certain classicisme. Il ne faut donc pas s'attendre au même émerveillement, mais l'avantage est que le message véhiculé passera beaucoup mieux auprès du jeune public. Tolérance, dépassement de soi et espoir récompensés, qui n'en aurait pas besoin ?

Quant aux parents, ils se laisseront porter par les rebondissements du scénario, si par hasard les interventions de Nemo et de son papa - affublé de la voix de Patrick Chirac - les laissaient de marbre.

Source: 

Guillaume de la Chapelle

Portrait de Guillaume de la Chapelle

Vous aimerez aussi

Hybride de la sympathie de Michel Cymes avec le sourire de Yann Barthes, Vincent Valinducq, jeune médecin de 37 ans, est le présentateur d’un nouveau...
Critique de "Les Misérables" de Ladj Ly (sortie le 20 novembre 2019)
Critique de "My Beautiful Boy", de Felix Van Groeningen (sortie le 6 février 2019)

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.