"Ma source de Porto va bientôt se tarir"

Tout le long de ce mois, nous diffusons en podcast des témoignages de jeunes médecins, internes, externes, confrontés à leur premier mort. Aujourd'hui, Jean-Victor Blanc, collaborateur de What's up Doc et psychiatre à Paris, qui a pris de plein fouet la "valse" des morts en oncologie.

Arrivé en stage d'externat en oncologie, Jean-Victor a découvert un service où, pour beaucoup de patients, les sorties se font vers la morgue. Une situation à laquelle il n'était pas préparé. Et parler de la mort avec l'équipe soignante, ce n'est pas toujours évident. Entre attachement aux patients et second degré sur leur sort, malgré une spécialité intellectuellement très stimulante, notre externe a compris que la cancéro n'était pas faite pour lui...

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

La rentrée en Paces coûtera près de 5500 euros pour les Paces, 3500 euros pour la DFASM1, d’après les calculs de l’Anemf. Des chiffres trop élevés et...
Le ministère de l’Enseignement supérieur a publié ses statistiques sur les études de santé. Après deux ans, 33,5 % des étudiants inscrits en Paces...
Comment faire quand on est seul au monde ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.