Les lauréats du « Palmarès des hôpitaux et cliniques » 2021 du Point dévoilés

1 400 établissements ont été mis au banc d’essai par les journalistes du Point, pour cette édition 2021 du « palmarès des hôpitaux et cliniques ». Le CHU de Toulouse passe en tête pour les hôpitaux. La clinique la mieux notée par l’hebdo reste la polyclinique Reims-Bezannes.

C’est le CHU de Toulouse qui arrive en tête du « tableau d’honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France » 2021, établi par l’hebdomadaire Le Point. Il est suivi des CHU de Bordeaux et de Lille. Viennent ensuite les CHU de Strasbourg (4e), de Nancy (5e), de Montpellier (6e) et de Nantes (7e), suivis par la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) et le CHU de Rennes. Dixième de ce classement : le CHU de Tours. Deux nouveaux établissements intègrent ce « palmarès » : l’hôpital européen de Marseille (36e) et l’hôpital Édouard-Herriot (45e), l’un des sites des Hospices civils de Lyon. Les trois dernières positions sont occupées par les CHU d’Annecy (48e) et du Mans (49e) ; bon dernier : l’hôpital Bicêtre (AP-HP).

Du côté des établissements privés, on retrouve en tête le même trio que l’année dernière : la polyclinique de Reims-Bezannes, en première position, suivie par la clinique Santé-Atlantique de Saint-Herblain, et par le centre hospitalier Saint-Grégoire (banlieue de Rennes). Viennent ensuite : la clinique La Croix du sud et la clinique Pasteur à Toulouse ; la clinique Rhéna à Strasbourg ; l’hôpital privé du Confluent à Nantes ; l’hôpital privé La Châtaigneraie de Beaumont ; la clinique de l’Anjou à Angers ; et enfin la polyclinique de Limoges. La 50e position est occupée par la clinique Esquirol-Saint-Hilaire, à Agen.

Rappel : seuls les établissements capables de fournir un service complet aux patients dans les disciplines médicales et chirurgicales peuvent faire partie de ce Palmarès.

Vous pourrez en savoir plus sur ce classement en assistant à « La soirée des hôpitaux » du Point -dont What’s Up doc est partenaire : leurs auteurs, Jérôme Vincent et François Malye, nous diront tout sur leur méthodologie.

Plus d’infos sur « La soirée des hôpitaux » par ici : bit.ly/SoiréeHopitaux

Portrait de Thomas Renou

Vous aimerez aussi

Moins 16 % que leurs confrères hommes, à profil et compétences égales, selon une étude de la Drees publiée le 16 septembre dernier. Comment expliquer...

Selon un rapport de la Drees, 5 700 lits ont été fermés en 2020. En parallèle, les places d’hospitalisation partielles augmentent.

Avec 60% des interventions en ambulatoire en Ile-de-France, l’objectif des 70% n’est plus très loin. Pourtant, cette prise en charge en vogue n’est...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.