Le nombre de téléconsultations a bondi de + 500% en une semaine

La semaine du 23 mars a marqué un virage historique pour la téléconsultation, qui représente désormais quelque 11% de l'ensemble des téléconsultations. 

C’était attendu mais le bond est tout simplement phénoménal : les téléconsultattions ont augmenté de plus de 500% entre la semaine du 23 mars et celle du 16 mars. En tout et pour tout, entre les 23 et 29 mars, 486 369 téléconsultations ont été facturées, contre 80 000 une semaine auparavant. Avant l’épidémie du Covid-19, l’assurance maladie comptabilisait quelque 10 000 téléconsultations par semaine. « Les téléconsultations constituent désormais plus de 11% de l’ensemble des consultations contre moins de 1% avant la crise ».
Cette augmentation du nombre de téléconsultations va de pair avec celle du nombre de médecins qui téléconsultent : « la semaine dernière, ce sont près de 29 000 médecins libéraux qui ont facturé au moins une téléconsultation soit environ 1 médecin sur 3 contre moins d’1 sur 10 (7,6%) la semaine précédente. Pour la semaine du 23 mars, 44% de médecins généralistes ont effectué une téléconsultation contre 11% la semaine précédente. » 
81% de ces téléconsultations ont été réalisées par des médecins traitants. L’assurance maladie rapppelle que la facturation des téléconsultations a été assouplie, puisqu’elles sont prises en charge à 100% par l’assurance maladie. jusqu’au 30 avril prochain.  « Ces téléconsultations s’effectuent de plus en plus en tiers payant pour faciliter l’accès aux soins et simplifier les modalités de facturation : la semaine du 23 mars, 75 % des facturations ont été pratiquées en tiers payant contre 40 % les semaines précédentes. » De nombreux opérateurs ont par ailleurs décidé d’assouplir leur accès à leurs services de téléconsultations. 

 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

La tribune du 4 mai, signée par 118 élus de toute la France sur l’accès aux soins met en avant la télémédecine comme solution aux déserts médicaux....
La téléconsultation fête ses deux ans. L'occasion, pour Doctolib, mais aussi Qare et la fondation Jean-Jaures, d'établir un état des lieux. 
Elle propose un service de consultations pédiatriques immédiates, sur abonnement payant. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.