Lancement hier de la plateforme politique de la FHF

Qui veut peser sur la présidentielle ?

A un peu plus d’un an des élections, les hôpitaux publics entrent dans la danse avec le lancement d’une plateforme qui doit leur permettre de faire des propositions aux candidats. La contribution des jeunes médecins est particulièrement attendue.

 

Ca sent déjà les élections. La Fédération Hospitalière de France (FHF) a annoncé hier dans un communiqué qu’elle lançait l’élaboration de sa plateforme politique. Un travail qui doit aboutir à l’automne et qui, précise l’APM, consistera en une série de propositions faites aux différents candidats à la présidentielle.

Pour alimenter ce travail, le président de la FHF, Frédéric Valletoux, et son tout nouveau délégué général, David Gruson, ont entamé un tour de France qui doit les emmener à la rencontre des acteurs du monde hospitalier. La FHF annonce par ailleurs que la concertation se poursuivra sur le Net, avec « le lancement dans quelques jours d’un site dédié et la mobilisation des réseaux sociaux ».

La contribution des médecins, et tout particulièrement celle de la nouvelle génération, est très attendue par les hôpitaux publics. « J’attends beaucoup des propositions que pourront faire les jeunes médecins », nous confiait à ce sujet David Gruson il y a quelques mois. « Il y a chez eux de l’innovation, de la capacité d’invention, de la créativité », ajoutait-il, un brin flatteur.

Ceux qui veulent peser sur les débats à la présidentielle savent donc ce qu’il leur reste à faire.

Source: 

Adrien Renaud avec APMnews

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Dans le cadre du Ségur de la santé, le Snphare (Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs) rappelle l’importance du...
Le management n’est pas loin derrière
Presse auscultée. Dans une tribune publiée ce dimanche 15 décembre, 660 médecins hospitaliers « s'engagent à démissionner si la ministre n'ouvre pas...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.