La start-up en analyse radio AZmed grossit à vue d'œil

Certification de son logiciel, levée de fonds, recrutement... La start-up AZmed, qui automatise la détection de fractures à partir de radios, se porte comme un charme !

En guise de cadeau pour son premier anniversaire - elle a été créée en août 2018 - la start-up AZmed, spécialisée dans l’automatisation d’analyse de radiologie, a reçu il y a deux mois de cela sa certification pour son logiciel phare, Rayvolve. Ce logiciel aide les radiologues dans la détection des fractures. “Nous sommes particulièrement fiers d’avoir reçu cette certification qui constitue une étape majeure dans le développement de notre solution. Rayvolve s'intègre parfaitement à tous les logiciels de radiologie actuels et permet de faire gagner du temps aux médecins, d’être plus précis et de réduire les risques d’erreurs médicales », avait notamment déclaré Julien Vidal, CEO d’AZmed, dans un communiqué.

Selon le même communiqué, ce logiciel obtient des performances égales, voire supérieures, à des radiologues expérimentés sur la détection de fractures. Ce logiciel permet surtout à des radiologues, même expérimentés, de gagner du temps : « Les médecins peuvent analyser jusqu’à 10 fois plus rapidement des fractures et réduire le risque médical de 50% ». Tout va on ne peut mieux pour les trois associés à l’origine de AZmed, Julien Vidal, Elie Zerbib et Alexandre Attia. Car les trois vingtenaires, outre la certification de leur logiciel, sont en train de clôturer une première levée de fonds, qui devraient leur permettre de poursuivre l’expansion de leur start-up. Si AZmed compte actuellement huit salariés, elle devrait d’ici 2020 doubler leurs effectifs. Nous reviendrons plus avant sur l'aventure AZmed, dans une prochaine édition. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Papi et mamie dans le turfu
Stitch, une messagerie professionnelle 3.0 spécialement concue pour l’hôpital… américain
L’Assurance maladie se targue d’avoir franchi la barre des 7 millions de DMP ouverts. Et détaille les raisons pour lesquelles les médecins utilisent...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.