La nanomédecine pour les nuls

Article Article

Depuis quelques années, les produits « Nanotech’ » entrent dans la composition de nombreux objets du quotidien. Et la nanomédecine n’est pas en reste : les premières nanotech’ santé sont déjà sur le marché. Alors, mettez-vous à la page !

La nanomédecine pour les nuls

 

GLOSSAIRE DE LA NANOMÉDECINE

Nanotechnologies (NST) : technologies à l’échelle du nano

Nanomédecine : application à la santé des nanotechnologies

Nanomètre : 10-9 mètres

 

///LE NANO, OU LA CONQUÊTE DE L’INFINIMENT PETIT

 

La nanomédecine, c’est l’application des nanotechnologies à la santé. On se souvient de nos cours d’ordre de grandeur en P1…

Milli, micro… et bien les nanotech, c’est 10-9 mètres ! Façonner les objets à l’échelle d’une molécule.

Les bâtir presque atome par atome ! Avec des conséquences infinies : capacités de stockage augmentées, volume des objets extrêmement réduit, fabrication et découverte de matériaux aux propriétés révolutionnaires…

Et ce qui nous intéresse tout particulièrement en médecine : concevoir avec précision des particules mille fois plus petites que des cellules !

 

LES ORDRES DE GRANDEUR

Épithélium de l’épiderme : 10-3 mètres

Un cheveu : 10-4 mètres

Une cellule : 10-6 mètres

Un virus : 10-8 mètres

Rayon de la double hélice d’ADN : 10-9 mètres

Une molécule : 10-9 mètres

Rayon d’un atome : 10-10 mètres

Noyau d’un atome : 10-14

Taille des nanoparticules : de 10-9 à 10-7 mètres

                                                       

///DES MÉDICAMENTS 2.0

 

On l’aura compris, la nanomédecine, c’est le milliardième de mètre au service des malades.

Imaginez plutôt : des nanorobots pour se battre contre le cancer. Des électrodes miniatures pour lutter contre les maladies neurodégénératives.

Des enveloppes moléculaires pour vectoriser les médicaments et permettre un ciblage tissulaire et une délivrance hyper précis.

Qu’il est loin le temps des médicaments transformés dans les alambics ! Car la nanomédecine, ce n’est pas de la science-fiction.

Les essais cliniques fleurissent et les premières générations de nanomédicaments sont déjà sur le marché. Génériquées, même, pour certaines.

 

///SE PRÉPARER À L’IMMINENCE DE LA NANOMÉDECINE

 

Diagnostic, traitement et suivi, aucun champ de la médecine ne sera oublié. Demain les nanotechnologies seront partout ! Un séisme imminent qui risque fort de bouleverser nos pratiques, alors mieux vaut se préparer à les accueillir dès maintenant…

 

HISTORIQUE DE LA NANOMÉDECINE

1959 : naissance du concept nano.

1981 : invention du microscope à effet tunnel. Il permet d’observer et de manipuler les atomes.

1989 : découverte des « fullerènes », minuscules molécules de carbone pur composées de 60 atomes.

1991 : mise en évidence du nanotube de carbone.

1999 : naissance du concept de nanomédecine.

2003 : le premier nanomoteur voit le jour.

2004 : la nanomédecine est évoquée comme solution contre le cancer.

2005 : parution du premier numéro du journal trimestriel Nanomédecine.

2007 : la première roue moléculaire

 

 

Plus d’info sur www.nanobiotix.com

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers