La directrice du CH Rives-de-Seine accusée d'avoir détourné 300 000 euros

Presse auscultée. La directrice de l'hôpital de Neuilly-sur-Seine (Neuilly-sur-Seine, Courbevoie et Puteaux) est accusée d'avoir détourné près de 300.000 euros de fonds publics.

Directrice du centre hospitalier Rives-de-Seine (Neuilly-sur-Seine, Courbevoie et Puteaux), Catherine Latger est accusée de détournement de fonds publics et de harcèlement moral par un chef de service de l’hôpital de Neuilly, rapporte Capital. Selon lui, elle n’a « pas occupé pendant neuf ans le logement de fonction qui lui était imparti, pour raison de convenance personnelle». Elle aurait refusé de vivre dans une maison d’un quartier résidentiel de Neuilly-sur-Seine pour s’installer aux frais de l’établissement (295 000 euros) dans un appartement situé dans un immeuble d’un quartier chic de la ville. Par ailleurs, plus de 30 personnes ont signé une motion auprès de l’ARS pour dénoncer les actes de Catherine Latger, son management et sa gestion de l’argent public, alors que le centre Rives-de-Seine est en déficit.

Nous avions réalisé une interview vidéo (Consult') avec Catherine Latger, à regarder ici
 
Pour l’intégralité de l’article, cliquez ici.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les chirurgiens solidaires
Les internes face à leur avenir

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.