Josefa : L’Ordre des médecins porte plainte contre huit médecins

Dans l’affaire des essais cliniques non autorisés d’Henri Joyeux et de Jean-Bernard Fourtillan, huit médecins font l’objet de poursuites ordinales, notamment pour charlatanisme. L’Ordre des médecins se porte également partie civile pour la plainte pénale.

Une réaction était attendue à la suite de la session plénière du 3-4 octobre du Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom). Le Cnom a annoncé qu’il portait plainte devant la juridiction ordinale « contre huit médecins d’ores et déjà identifiés comme étant liés au fonds Josefa ». Ils seraient tous partie prenante des essais thérapeutiques « illégaux » menés par l’organisme de Jean-Bernard Fourtillan et Henri Joyeux.
 
Trois chefs d’accusation : violation de l’article 15 du code de déontologie médicale, portant sur les recherches impliquant la personne humaine, de l’article 40 pour risque injustifié, et même de l’article 39 pour charlatanisme.

Et ce n’est… que le début

Parmi les médecins concernés figurent trois membres du conseil d’administration de Josefa, dont évidemment Henri Joyeux. Jean-Bernard Fourtillan, qui est pharmacien et ne peut donc pas faire partie du lot, fait en revanche déjà l’objet d’une plainte pour exercice illégal de la médecine auprès du Conseil départemental de la Vienne pour la même affaire.

À lire aussi : Joyeux plonge gaiement dans la théorie du complot

En parallèle, une information judiciaire est déjà en cours auprès du parquet de Paris. Le Cnom a annoncé qu’il se porterait partie civile dans ce volet pénal, afin « d’avoir accès au dossier et pleinement connaissance du développement de cette affaire ».
 
« Le Cnom se réserve le droit, en fonction des avancées de l’enquête, d’entamer de nouvelles procédures disciplinaires à l’encontre de médecins dont il s’avérerait qu’ils seraient liés directement ou indirectement à ces essais cliniques », conclut le Cnom dans son communiqué.

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

La première assemblée générale du tout nouveau collectif Inter-Hôpitaux (CIH) a réuni ce jeudi soir environ 450 personnes qui ont préconisé la mise...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.