Fiche n°3 - LA CARMF et moi, de l'orage dans l'air

« Après toutes ces années passées À cotiser, j’vais gagner un repos bien mérité… » Pas si sûr Docteur… La Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) ne sera sans doute pas suffisante pour tous les libéraux.

 

Piqûre de Rappel
La Caisse gère la retraite des médecins libéraux et leur régime obligatoire de prévoyance. Il s’agit d’une gestion par répartition :
les plus jeunes paient pour les plus vieux. Normal ? Oui, bien sûr, mais pas nécessairement réalisable dans un futur… tout proche…
Avec la démographie médicale vieillissante, les limites de ce système risquent de vous atteindre assez vite. Les plus jeunes d’entre vous devront assumer la charge financière d’un peloton d’anciens grossissant à vue d’oeil…

À quasiment 1/1 en 2030, si les règles de cotisation ne changent pas, ça va saigner pour les libéraux actifs du moment…

Écrasement du pouvoir d’achat des médecins
En 1982, l’achat d’un appart’ de 100 000 € correspondait à 10 917 consultations (à 9,16 h / la consult’ de généraliste).
En 2012, le même appart’ nécessite 20 800 consultations à 23 h la consult’ car l’appart’ coûte maintenant 478 000 h…
La pente est raide ! Faut pas se mentir, mieux vaut se prémunir. Préparer sa retraite pour ne pas mourir bête !

Piste de secours
Compenser une retraite fragilisée peut passer par l’achat d’immobilier.
Quand ? Le plus tôt !
Quel médecin n’a pas déjà cumulé quelques biens immobiliers afin de s’assurer une retraite bonifiée ? À moins d’avoir divorcé 3 fois ou d’être parent de 18 enfants, l’acquisition d’appartement(s) est la règle bien souvent.
Il est prudent de se préparer à devoir plus cotiser pour finalement… moins toucher…

À moins d’un crash immobilier, partir en retraite avec des loyers est plus sûr que de partir déplumé !
À bon investisseur…

Portrait de La rédaction
article du WUD 3

Vous aimerez aussi

Suite à la vague de suicides dans les hôpitaux français ces dernières années, notamment à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), nous avons...

À la suite du débat de mercredi soir et à 48h du second tour de l’élection présidentielle, What’s up Doc rappelle les mesures phares "santé" des deux...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.