Donne-moi ton coeur (en polymères)

Presse auscultée. Désormais, les chirurgiens pourront se faire la main sur des cœurs factices reproduisant l’élasticité d’un vrai cœur adulte. Une avancée considérable permise par une technique d’impression 3D.  

Pendant deux ans, il a mis du cœur à l’ouvrage. C’est désormais acté : grâce au travail du professeur de biogénie médicale Adam Feinberg (Carnegie Mellon University, Pittsburg), les chirurgiens pourront désormais s’entraîner sur un coeur en polymères imprimé en 3D. Au programme ? Un outil qui mime à s’y méprendre l’élasticité d’un vrai coeur adulte. Une véritable avancée pour ceux qui ne pouvaient, jusqu’alors, se faire la main que sur des coeurs rigides ou en caoutchouc. « En utilisant les données IRM d'un cœur humain, nous avons pu reproduire avec précision la structure anatomique spécifique du patient et le collagène bioprint 3D et les cellules cardiaques humaines », détaille Adam Feinberg sur le site de son université. Pour en arriver à ce résultat, l’expert s’est appuyé sur une technique d’impression baptisée Fresh (Freeform Reversible Embedding of Suspended Hydrogels). Concrètement ? « Une aiguille, guidée par ordinateur, injecte de l’aginate dans un bloc d’hydrogel afin de fabriquer un coeur. Celui-ci achevé, il suffit de le chauffer pour faire fondre et disparaître l’hydrogèle », explique dans ses colonnes Le Point. Une petite révolution qui pourrait être suivie, espérons-le, d’avancées considérables dans la production de cœur artificiel ! Pour en savoir plus, c’est par ici. Mais aussi, par ici
 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

À la fin de l’année dernière, trois variants du coronavirus SARS-CoV-2 (le virus à l’origine de l’épidémie de Covid-19) se propageant rapidement ont...

Après vite ma dose, (é)vite l’arnaque. Deux jours après l’annonce de création du service de Guillaume Rozier, des usurpateurs ont racheté un nom de...

Rennes, Strasbourg, Montpellier, Rouen, Angers… Dans les villes françaises ce 11 mai, les personnels, éprouvés par la crise sanitaire, des services...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.