Didier Raoult débouté dans son procès en diffamation contre le directeur de l'AP-HM

Article Article

Le tribunal correctionnel de Marseille a prononcé, ce vendredi 5 juillet, la relaxe de François Crémieux, directeur de l'AP-HM, accusé de diffamation par Didier Raoult. L'affaire portait sur la diffusion d'articles de Médiapart relatifs à des essais cliniques controversés à l'IHU Méditerranée.

Didier Raoult débouté dans son procès en diffamation contre le directeur de l'AP-HM

Pr Didier Raoult.

© Capture Youtube

Lors de l'audience du 14 mai, Didier Raoult, a exprimé son désir de « laver son honneur » après avoir été, selon lui, diffamé par l'AP-HM. La cible de cette accusation était François Crémieux, renvoyé devant la 11ème chambre du tribunal correctionnel de Marseille pour avoir partagé des articles de Médiapart dans la newsletter hebdomadaire du CHU. Ces articles révélaient une « expérimentation sauvage contre la tuberculose » menée à l'IHU lorsque Didier Raoult en était le directeur.

Les équipes de l'IHU ont testé une combinaison de quatre médicaments malgré le refus de l'ANSM

Le site Médiapart avait révélé le 22 octobre 2021 que l'Institut hospitalo-universitaire de Marseille conduisait depuis plusieurs années des essais cliniques irréguliers sur des traitements contre la tuberculose sous la direction du professeur Didier Raoult. Des patients auraient souffert de graves complications provoquées par ces traitements. Selon Médiapart, des équipes de l'IHU ont testé une combinaison de quatre médicaments dont l'efficacité conjointe n'avait jamais été évaluée, et ce malgré le refus de l'Autorité française du médicament, l'ANSM, qui doit donner son aval aux recherches impliquant des êtres humains, en particulier les essais cliniques de médicaments.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/lapres-raoult-lihu-de-marseille-reste-mouvemente-un-autre-chef-de-service-demis-de-ses

Le tribunal correctionnel de Marseille a donc prononcé la relaxe de François Crémieux, indiquant « qu'il n’existait pas de volonté de s’approprier le contenu des articles litigieux en cause ». Didier Raoult dispose de 10 jours pour faire appel de cette décision.

Source:

France 3 Méditerranée

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers