Développement professionnel continu : une enquête pour prendre le pouls des médecins

Une nouvelle enquête dresse un état des lieux des actions de DPC (développement professionnel continu) réalisées par les praticiens au cours des trois dernières années.  

Dresser un état des lieux des actions de DPC (développement professionnel continu) réalisées par les praticiens au cours des trois dernières années. Tel est l’objectif de l’enquête commune menée auprès de l’ensemble des médecins par le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom), le Collège de la médecine générale (CMG), la Fédération des spécialités médicales (FSM) et la Conférence des doyens des facultés de médecine.
 
Dévoilés en juin prochain dans le cadre du Congrès de l’Ordre des médecins, les résultats devront également « permettre d’identifier les moyens de mieux accompagner les praticiens dans leur obligation légale et déontologique de DPC », explique le communiqué.

Accompagner les médecins dans leur pratique

Il s’agit en effet d’interroger les médecins sur leurs pratiques, afin de mieux les informer et de les accompagner dans ces changements, « alors que le Code de déontologie médicale astreint tout médecin au devoir de s’informer des progrès de la médecine nécessaires à son activité, et que la législation en matière de DPC a récemment évolué (décret du 9 janvier 2019) », poursuit le communiqué.
 
Enfin, tout médecin inscrit à l’Ordre doit justifier, sur une période de trois ans, de son engagement dans une démarche de DPC, à travers des actions de formation continue, d’analyse, d’évaluation et d’amélioration de ses pratiques, ou encore de gestion des risques et d’accréditation.
 
Cette enquête permettra donc de « dresser un état des lieux des actions entreprises par les médecins au cours des dernières années », mais aussi « de mieux répondre aux interrogations des médecins, et de mieux les accompagner lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans la réalisation de leur obligation de DPC ». Mais aussi de connaître les actions de DPC plébiscitées par les médecins et de proposer une évolution des recommandations.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

What's up Doc lance un partenariat avec le groupe Perles du Samu, qui publie des anecdotes sur l'envers du décor des services des urgences...
Pour les prestidigitateurs spécialistes de l'illusion, pas besoin d'une base de données pour passer les portes de la publication ! Mais attention, À...
Et si demain un jeune interne enseignerait à un sage mandarin les rudiments du partage de posts, des retweets, ou de la publication sur CMS......

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.