Des rémunérations pas bidon !

Est-il possible de faire fortune les pieds dans la lagune?? Sans toutefois décrocher la lune, l’expérience DOM-TOM a plus d’un atout financier.

Dans le public, des aménagements sont souvent proposés pour gagner des échelons. Les établissements offrent facilement plus que le 4e +10 % dès l’embauche (env. 4 000 € net/mois sans garde ni astreinte).

Seulement cette promotion est plus délicate à réaliser pour le statut de PH titulaire, d’où peut-être le faible taux de titularisation. En revanche, le statut de clinicien offre plus de souplesse avec des contrats max de 3 ans, renouvelables 1 fois, à échelon… 13 +65 %. La belle affaire, cela représente quand-même presque 10 000 € net/mois. Difficile à imaginer sur le continent ! Cependant, il se peut que l’on nous fixe des objectifs d’activité, ce qui ne devrait pas être un problème, étant donné le salaire.

Enfin, un PH touche en plus une indemnité supplémentaire de 20 ou 40 % de ses émoluments selon le lieu (1) et les salaires sont indexés sur le coût de la vie (Lire l’article « Avantages Vs Coût de la vie »), ce qui l’un dans l’autre pourrait presque faire oublier le fait d’être exilé…

Côté privé, c’est le choix classique d’une activité salariée ou libérale. Nous pouvons de plus faire des gardes en clinique ou des Evasan pour des sociétés privées qui peuvent être rémunérées entre 5 et 15 000 €/mois.

Pour la rémunération à l’acte, les tarifs conventionnels varient selon le Dom-Tom (2) :

 

Lieu Tarifs des consult’ de médecine générale
Métropole 23€
Antilles 25,30 €
Guyane-Réunion 27,60 €
Mayotte 27,60 €
Polynésie Française 30,17 € (3 600 F cfp)
Nouvelle Calédonie 32,26 € (3 850 F cfp)

 

 

Source: 

1. Article R6152-71 du Code de la Santé Publique2. www.ameli.fr ; www.cps.pf ; www.cafat.nc

Portrait de La rédaction
article du WUD 8

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.