À Reims, le champagne ne fait pas tout


Reims la conquérante
Situé à 10 minutes du centre-ville de Reims et facilement accessible en tram, le CHU de Reims est basé sur un grand site central composé de plusieurs établissements (Maison Blanche, Robert Debré…), et a pour voisin la faculté de médecine.
 La subdivision dispose en outre de périphéries pas très éloignées : Troyes (à la vie d’internat très dynamique), Charleville-Mézières, Epernay, Châlons-en-Champagne, St Dizier, Chaumont, Brienne le Château, Romilly sur Seine, Sedan et Vitry le François. Moins attractive que certaines cités maritimes ou souffrant de l’ombre parisienne, Reims compense par un beau dynamisme « Mme le Pr Bach Nga PHAM, doyen de la Faculté est très active et soutient les projets pédagogiques et de recherche montés par les enseignants et les étudiants, souligne Evan Gouy, interne en génétique et représentant de l’associations des internes. Je citerais ainsi un centre de simulation en plein développement. La faculté comporte déjà depuis le début d’année un simulateur en ophtalmologie et le P4P (Pulse for practice), qui permet aux internes en chirurgie un apprentissages des gestes sur la région thoraco-abdomino-pelvienne (chirurgie digestive, cardiologie, urologie, gynécologie) dans des conditions réalistes( A partir d’un corps donné à la science, le système simule les pulsations artérielles, la recoloration chaude des tissus, la turgescence veineuse, une température corporelle et le mouvement respiratoire. Ndlr) » Parmi les initiatives locales, inspirée par les facultés canadiennes et suisses, une formation à la supervision clinique et à l’enseignement au lit au du malade est en cours de mise en place. L’objectif est de donner aux médecins en formation et en exercice des outils pour enseigner de façon optimale à leurs étudiants tout en facilitant la communication avec les patients.


 

Delirium (bar), 
 Un indien de la ville (restaurant).

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.