Un dépressif très branché

Qui a dit que la psychiatrie était une spé’ réfractaire aux outils « e-santé » ? Au contraire ! La preuve avec un patient souffrant de dépression.

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

Les plateformes de rendez-vous médicaux en ligne

DoctoLib, MonDocteur, KelDoc… peut-on encore se passer d’eux ? Après avoir investi le secteur libéral, ces systèmes partent à la conquête de l’hôpital à l’exemple du contrat entre DoctoLib et l’AP-HP2.

Les besoins urgents des professionnels de santé ? Une meilleure organisation des soins et une réduction de la charge administrative3. Quant aux patients, il leur faut un espace centralisé d’information et d’organisation de leurs rendez-vous.


Pour Alain,
ce qui importe c’est de trouver un nouveau généraliste qui puisse prendre le relais de son ancien médecin traitant et l’orienter vers un psychiatre. On pourrait aussi envisager un rappel sur smartphone qui aiderait Alain à se rendre à son rendez-vous malgré son aboulie.

Ces plateformes de prise de rendez-vous ont de nombreux enjeux à relever : gestion des urgences et télérégulation, modération des abus dans la prise de rendez-vous, gestion des habilitations à diffuser des informations sensibles… Les autorités sanitaires pourraient s’interroger sur la pertinence de laisser cette position-pivot du parcours de soins à des acteurs privés ?

La télépsychiatrie

Pour le Dr Fanny Jacq, médecin psychiatre et créatrice de DoctoConsult4 : « Bien qu’une rencontre en face-à-face soit irremplaçable, une visioconsultation avec un médecin permet de répondre à de nombreuses attentes ».

Si la télémédecine se développe dans de multiples domaines, nous sommes encore en phase d’expérimentation par les ARS. Le financement-remboursement des actes de télémedecine est à l’étude5… Enfin, plus tout à fait puisqu’un premier site de télémédecine, DoctoConsult, vient d’obtenir son agrément ARS et son conventionnement Sécu. Et il s’agit bien de psychiatrie !

Pour Alain, sortir de chez lui est parfois un obstacle insurmontable, sans parler des délais de rendez-vous… Grâce à cet outil, il peut solliciter un psychiatre plus facilement et améliorer son suivi.

14 € pour une télé-expertise : avis à distance sur la base d’informations médicales (8).

28 € pour une téléconsultation : consultation à distance (8).

Si certaines solutions sont développées par des assureurs santé privés6, pour autant la télémédecine publique ouverte à tous n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour les acteurs de santé qui souhaitent développer des solutions de télémédecine, c’est toujours le parcours du combattant : agrément ARS, accord de remboursement avec la Sécurité sociale, hébergeur agréé e-santé, approbation par l’Ordre des médecins, déclaration de conformité par la CNIL, assurance…

Mais l’émergence de tels outils est un challenge pour nos pratiques. Peut-être que des études montreront bientôt qu’une prise en charge mixte présentielle-téléconsultation réduit massivement la morbimortalité ? En tout cas, les premiers résultats sont encourageants7.

Ainsi, la psychiatrie n’échappe pas à l’arrivée des outils de soins connectés !

______________________

Sources

1 Feeling bad on Facebook: depression disclosures by college students on a social networking site http://onlinelibrary.wiley. com/doi/10.1002/ da.20805/full

2 L’APHP présentera à la rentrée son partenariat avec DoctoLib http:// www.aphp.fr/contenu/ prise-de-rendez-vous-en-ligne-lap-hp-selectionne-doctolib

3 Pour l'avenir de la santé : de la grande consultation aux propositions. Conseil national de l’Ordre des médecins. Janvier 2016. https://www. conseil-national. medecin.fr/node/1683

4 DoctoConsult : téléconsultations en psychiatrie https:// doctoconsult. com/a-propos-de-nous

5 Télémédecine – Ministère des Solidarités et de la Santé http://solidarites-sante. gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/ telemedecine/article/ la-telemedecine

6 MédecinDirect : consultations médicales en ligne http://www. medecindirect.fr

7 Prévenir le suicide par la médecine connectée, Roland Le Bouëdec, Le Mag, juin 2017 http:// www.lemag-numerique. com/2017/06/ prevenir-suicide-medecine-connectee-10261

8 http://solidarites-sante. gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/ telemedecine/article/ la-telemedecine

Portrait de Philippe Cohen
article du WUD 33

Vous aimerez aussi

Plus fort que la téléconsultation !

La téléconsultation, nouvel eldorado des start-up numériques ? De nombreuses plateformes en ligne proposent de décliner cette nouvelle forme de...

On peut être interne en anesthésie-réanimation et choisir un semestre hors filière. C'est en tout cas le choix d'Adrien Parrot, qui se forme à l'...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.