Par Guillaume Marchand, mHealth Quality

Récompensée aux Trophées de la santé mobile 2018, Pandalab est la première messagerie instantanée hébergée sur un serveur agréé de données de santé à caractère personnel et destinée aux professionnels de santé.

Grâce à l’application Pandalab, les utilisateurs peuvent échanger photos, messages, données… soit tout document médical pouvant faciliter la prise en charge des patients et cela, à tout moment.

Par ailleurs, une interface d’ordonnances permet de générer en quelques secondes les prescriptions les plus courantes ou de remplir automatiquement les formulaires les plus complexes (médicaments d'exception, arrêts de travail, demandes d'examens spécifiques…). Un lecteur radio – un viewer – est également intégré à Pandalab afin de visualiser en quelques clics les examens d’imagerie des patients.

Pandalab a mis en place un système d’authentification fort ainsi qu’un contrôle des sessions et des échanges sécurisés qui permettent une confidentialité stricte des données. L’utilisation de la messagerie est payante. Un essai gratuit peut être demandé. Elle est disponible sur l’App Store et le Play Store.

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

Disséquons cette app’ fraîchement labellisée mHealth Quality !

Médical

Les + : Pandalab indique clairement que l’application s’adresse aux professionnels de santé. Par ailleurs, il n’y a aucun contenu promotionnel proposé par l’application, ce qui permet à l’utilisateur de ne pas avoir à distinguer des contenus publicitaires et favorise l’objectivité de l’information médicale fournie.

Les - : Pandalab a fait un sans-faute concernant l’évaluation médicale, il n’y a donc aucun commentaire négatif à relever !

Juridique

Les + : Les conditions générales d’utilisation (CGU) sont rédigées en français, dans un langage clair et compréhensible par tous. L’appli n’a pas pour but de permettre l’achat de médicaments auprès d’une autre personne qu’un pharmacien. Autre point très positif, Pandalab utilise un système de messagerie entre professionnels de santé conforme aux obligations de la CNIL et l’application ne collecte pas de données sur les ordonnances à des fins de prospection ou de promotion commerciale.

Les - : Il est important que la police de l’éditeur couvre les atteintes à la vie privée, en cas de divulgation des données, et ce n’est pas encore le cas pour Pandalab.

Éthique

Les - : Pandalab n'indique pas si l'authenticité et l'exactitude des données contenues au sein de l’app’ ont été validées par un dispositif de vérification. Ceci peut être une menace. En effet, il est essentiel d’utiliser des connaissances fiables (règles métier, algorithmes de calcul) provenant de sa propre base de connaissance ou bien d’autres bases de données connues afin d’obtenir des données précises, exactes et authentiques.

En résumé

Avec un score global sur l’autoquestionnaire (médical, juridique) de 242,31/250 et une note de valeur d’usage de 128,75/150, Pandalab obtient la note quasi parfaite de 371,06/400 à la labellisation mHealth Quality !

L’application répond aux critères d’efficacité, d’efficience et de satisfaction requis par la méthodologie d’évaluation mHealth Quality.
Preuve de son sérieux, les professionnels de santé qui ont testé l’application s’accordent à dire qu’elle améliore la prise en charge des patients et qu’elle apporte une réelle valeur ajoutée par rapport aux outils existants. De même, plus de 70 % trouvent que Pandalab améliore leurs pratiques professionnelles

L’appli Pandalab, simple à utiliser, facilite la transmission d’informations entre professionnels de santé et améliore la prise en charge du patient.

(1) mHealth Quality - Premier label collaboratif en santé mobile et connectée proposé par dmd Santé qui analyse en profondeur jusqu’à plusieurs centaines de critères constitutifs de la pertinence et de la qualité d’une application. Sont passées au crible : la pertinence des contenus médicaux, l’analyse juridique et la protection de la vie privée, l’analyse réglementaire, la conformité éthique, la sécurité du code et la valeur d’usage. Le processus de labellisation a lieu en 3 étapes distinctes :
- L’éditeur soumet gratuitement son application
- Après vérification de la catégorisation, il accède gratuitement à un autoquestionnaire
- Si l’appli atteint les notes suffisantes à l’autoquestionnaire, elle est évaluée par un panel de professionnels de santé et de patients pour sa valeur d’usage et sa sécurité informatique (via Pradeo, partenaire de dmd Santé).

Portrait de Guillaume Marchand
article du WUD 36

Vous aimerez aussi

Petit tour d’horizon des meilleures app’ dédiées à l’imagerie médicale. Si les radiologues y retrouveront leurs bases, les autres spécialistes se...
Nathanael Sebbah, interne et startuppeur en... conciergerie
Ca grattouille, ca chatouille ou ca piquouille ? L'appli Citizen Doc a pour vocation de désengorger les cabinets de ville et les urgences de la...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.