Mike Meimoun, 21 ans, président de la startup Urgence Docteurs

Après avoir lancé l’appli musicale Mixtr, Mike Meimoun, est aujourd’hui à 21 ans le président de la startup Urgence Docteurs qui propose deux offres complémentaires : la consultation à domicile dans l’immédiat et la téléconsultation. Portrait de notre jeune entrepreneur.

D'après la légende, tout a démarré le jour où Mike Meimoun, aujourd’hui président d’Urgence Docteurs, a appelé SOS Médecins en raison de l’indisponibilité de son médecin traitant. « J’ai vécu l’attente téléphonique, l’attente du médecin, le nuage de fumée autour de son arrivée et le prix que j’allais payer à la fin. Tous ces éléments ont été un peu déceptifs. Quand on est malade, c’est frustrant d’attendre en se disant que cela peut potentiellement durer trois heures, sans aucune visibilité, aucun SAV, aucun support technique ou commercial.».
 
C’est avec l’aide de son père, Dominique Meimoun, directeur général d’Urgence Docteurs* que Mike Meimoun, 21 ans aujourd’hui, s’est lancé en 2017 dans l’aventure Urgence Docteurs. La startup propose deux offres complémentaires : la consultation à domicile dans l’immédiat (temps moyen d'intervention : 90 minutes) et la téléconsultation. Elle s’appuie sur les services de géolocalisation des téléphones mobiles. Les médecins disponibles à proximité (dans un rayon d’environ 2 km) sont avertis et peuvent alors se rendre rapidement chez les patients.

Après une phase d’expérimentation durant deux ans en Île-de-France, l’application qui est disponible à Paris et dans quelques villes d’Ile-de-France, vise l’ouverture dans 10 grandes métropoles régionales avant la fin de l’année 2020. Après avoir levé 350 000 euros en 2018, la startup vient d’annoncer une nouvelle levée d’1 million d’euros.

Première appli lancée à 16 ans

Le jeune fondateur d’Urgence docteurs n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a lancé à 16 ans Mixtr, « une application musicale qui permettait à des jeunes de découvrir de nouveaux titres grâce à une interface fluide et ludique. » Avant de revendre l’entreprise, à l’aune de ses 18 ans, « à un acteur clef du marché ».
 
Le bac en poche, il fait des études d’informatique, puis de commerce, avant de s’arrêter au niveau bac +3 car « ce n’était pas évident de partager mon temps entre les études et Urgences docteur ». Sans le moindre remords car, « ce qui fut intéressant durant ces trois années, ce ne sont pas les études que j’ai faites, mais les rencontres que j’ai pu faire. J’ai  croisé énormément de médecins et j’ai beaucoup appris à travers leurs retours d’expérience, leurs gardes, leurs vies professionnelles… »
 
Aujourd’hui, le jeune entrepreneur se sent comme un poisson dans l’eau dans le secteur de la santé car, « contrairement au secteur du divertissement, on a un véritable impact sur la vie des gens, on est là pour les aider, pour leur apporter un soutien, un avis et régler leurs problèmes. Dans le divertissement, je vendais du consommable. C’était éphémère. On l’achetait, on le consommait et on le jetait. »

Visite médicale dans l’immédiat

Mais quelle est la valeur ajoutée que propose Urgence docteurs par rapport à ses concurrents positionnés sur le secteur de la visite à domicile ? « La visite médicale se fait dans l’immédiat, rétorque Mike Meimoun. Quand le patient fait une demande, le médecin l’accepte et le rappelle dans les  cinq minutes pour lui poser des questions sur son état de santé. Puis il l’informe de l’horaire de la visite. »
 
Les délais d’attente et les prix (entre 55 et 125 euros en fonction de l’horaire) sont fixés à l’avance pour éviter toute mauvaise surprise. « L’idée, c’est que chaque patient soit considéré, qu’il n’ait pas des délais monumentaux pour obtenir une réponse à ses questions. Si le patient n’a pas de réponse à ses questions sur la foire aux questions, il peut nous appeler et on sera à sa disposition pour y répondre et essayer de trouver des solutions à ses problèmes. » Pour ne pas avoir à vivre le genre de situation que Mike Meimoun a vécu il y a quelques années…
 
* et mandataire de 4 autres sociétés.
 

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

Après avoir lancé l’appli musicale Mixtr, Mike Meimoun, est aujourd’hui à 21 ans le président de la startup Urgence Docteurs qui propose deux offres...
« Allo, Houston, on a un problème… de café ».
La solidarité internationale raisonnée

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.