A l'Opéra de Bordeaux, on donne son sang en musique

Article Article

Pour la deuxième année consécutive, l'Opéra National de Bordeaux (ONB) a ouvert ses portes au public pour une collecte de sang en musique, jeudi, à une période de l'année où les dons ont tendance à baisser.

A l'Opéra de Bordeaux, on donne son sang en musique

© iStock 

Plus de 250 donateurs étaient attendus durant la journée, rythmée par différentes prestations musicales que Michel Jane, directeur régional de l’Établissement français du sang, qualifie de "moment privilégié" à l'approche des fêtes, "où il faut à tout prix augmenter nos réserves".

"Le mois de décembre est souvent marqué par une baisse de la fréquentation des collectes", indique l'EFS dans un communiqué. Au niveau régional, le déficit est d'environ 1 300 "produits sanguins", pour environ 15 000 au niveau national selon le médecin.

Pour Emmanuel Hondré, directeur de l'ONB, "don du sang et don sur scène" vont de pair: la musique "qui coule" est selon lui source "d'apaisement" pour les donateurs.

Un constat partagé par Salvatore Caputo, chef de chœur à l'Opéra bordelais depuis 2014, qui a donné son sang juste avant de diriger les chanteurs: "Je donne régulièrement mais aujourd'hui c'est sur mon lieu de travail, donc je trouve important de mélanger musique, partage et convivialité".

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/don-du-sang-les-benevoles-amateurs-des-rendez-vous

Un mélange apprécié par Juliette Sacheau, 28 ans, venue donner son sang pour la première fois : "j'étais au début très stressée mais le fait d'être dans ce lieu, avec un très beau plafond et de la musique qui détend, je n'ai plus vu les aiguilles, ni le sang".

"C'est le cadre idéal pour agir pour la bonne cause", jugeait Alexis Galan, 25 ans, autre donateur du jour.

Avec AFP

Les gros dossiers

+ De gros dossiers