Les universités pourront-elles anticiper la révolution médicale ?

Le Pr Yves de Prost nous donne son avis

Au cœur des débats du congrès CHAM 2014* qui nous annoncent une révolution du monde médical notamment avec l'arrivée du big data en santé, nous avons rencontré le Pr Yves de Prost, professeur de dermatologie de l'université Paris-Descartes.

Nous lui avons demandé si l'université était capable de se révolutionner elle aussi dans la décennie à venir pour être prête à ces changements et donc y préparer les médecins :

 

Pr Yves de Prost : "je l'espère ! Mais je n'en suis pas sûr...

Il reste des obstacles avant d'y parvenir. Nous avons besoin de temps pour le faire hors les universités ont des emplois du temps trop chargés. Nous avons besoin de professeurs de santé publique car cette révolution à venir n'est pas que l'open data. C'est aussi l'évolution du cadre institutionnel de l'exercice des médecins qu'il faut apprendre aux étudiants qui ne connaissent déjà pas le système actuel... Pour cela il faut développer la santé publique et donc des moyens financiers en plus...

Reste ensuite la conviction des universitaires quant au changement à opérer. Nous n'y sommes pas encore mais tout de même un certain nombre de doyens déjà en sont persuadés !"

 

Nous voilà rassurés...

 

*CHAM2014 est un think tank annuel créé par le Pr Guy Vallancien, qui permet une réflexion libre et innovante sur l'organisation et le management des systèmes sanitaires, par les échanges entre décideurs et experts issus d'horizon divers.

 

 

Source: 

AD

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.