Les bénéfices des complémentaires santé en chute libre, du jamais vu depuis 2011

Article Article

Gonflés au début de la crise sanitaire par le moindre recours aux soins, les excédents des complémentaires santé ont fondu de plus de 90%, à 49 millions d'euros en 2021, selon un rapport publié aujourd’hui.

Les bénéfices des complémentaires santé en chute libre, du jamais vu depuis 2011

© IStock 

Le Covid a aussi percuté les comptes des complémentaires santé. Après une année 2020 marquée par une double baisse des cotisations et des prestations, avec à la clé un record de 637 millions d'excédents, l'exercice 2021 a été celui du "contrecoup", indique la Drees dans son rapport annuel sur le secteur.

Le service statistique des ministères sociaux fait état d'un rebond de 3,1% des cotisations, avec 39,4 milliards d'euros collectés, tandis que les remboursements sont repartis en flèche, avec une hausse de 6,1% à 31,6 milliards liée à "un effet de rattrapage (...) de la consommation de soins et biens médicaux".

Les mutuelles (47%) et les institutions de prévoyance (17%) ont enregistré des résultats globalement déficitaires

Une fois déduits les 20% de "frais de gestion", régulièrement critiqués par les associations de consommateurs, les 417 organismes du secteur ont dégagé un "résultat technique quasi-nul" de 49 millions d'euros, "le plus faible depuis 2011" - date des premières études de la Drees sur le sujet.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/pourquoi-les-complementaires-sante-generent-elles-des-inegalites-dacces-aux-soins-en-france

Dans un marché toujours plus concentré - quatre fois moins d'acteurs en 20 ans - les sociétés d'assurance ont comme souvent tiré leur épingle du jeu, avec 143 millions de bénéfices et une part de marché en hausse (36% des cotisations), tandis que les mutuelles (47%) et les institutions de prévoyance (17%) ont enregistré des résultats globalement déficitaires.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers