Le Japon crée un ministère de la Solitude

Face à une augmentation du nombre de suicides, le gouvernement japonais a décidé de créer un ministère de la Solitude afin de lutter contre les effets délétères de l’isolement en cette période de crise sanitaire.

 

Une augmentation encore jamais vue. En 2020, le Japon a enregistré 20 919 suicides. Soit 750 de plus qu'en 2019 et la première augmentation depuis onze ans. Un chiffre préoccupant dû notamment à l'isolement provoqué par le contexte de crise.

Pour lutter contre cette vague noire, le gouvernement a décidé de mettre en place un ministère de la Solitude, avec à sa tête, le ministre Tetsushi Sakamoto, comme le rapporte le Japan Times

Le but de ce ministère est donc de comprendre cette hausse et bien entendu d'y remédier. Le Japon envisage depuis plusieurs années le suicide comme un problème de société autour duquel il faut réfléchir pour mettre en place des mesures adaptées. Des tables rondes avec des professionnels spécialistes de la solitude seront organisées ainsi que la mise en place d'un groupe de réflexion en charge d'étudier les impacts de l'isolement. 

Les personnes les plus touchées par cette vague de suicides sont les femmes travaillant dans les secteurs particulièrement affectés par la pandémie comme le tourisme, la vente ou encore la restauration avec des pertes d'emploi souvent mal vécues. Un sentiment de solitude  renforcé par l'absence de sorties, de visites, particulièrement violent chez les personnes qui vivent seules. 

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Avortement révoqué aux USA

Dans une volte-face historique, la très conservatrice Cour suprême des Etats-Unis a enterré aujourd’hui un arrêt qui, depuis près d'un demi-siècle,...

Un an après l'entrée en vigueur de la loi, environ 180 euthanasies ont déjà été réalisées en Espagne, l'un des rares pays au monde permettant à un...

Les députés polonais ont rejeté jeudi une proposition d'initiative citoyenne de libéraliser la loi sur l'avortement, l'une des plus restrictives d'...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.