L'appel de 805 médecins en faveur de l'aide médicale d'Etat

L'Aide médicale d'État (AME) permet une prise en charge financière de la santé des migrants en situation irrégulière. Le gouvernement souhaite la réformer. 

Presse auscultée. Dans le journal du dimanche, 805 médecins ont signé une tribune pour que perdure l'aide médicale d'État, qui permet de prendre en en charge médicalement les migrants en situation irrégulière, sans qu'ils n'aient à débourser quoi que ce soit. Les signataires rappellent que l'aide médicale d'État subit une nouvelle attaque. Le gouvernement a commandé une nouvelle étude sur cette aide, pour la réformer. "Nous étions habitués à celles provenant de l'extrême droite, mais cette fois, elle vient directement du gouvernement qui étudie la possibilité d'une réforme de ce dispositif, visant essentiellement à en restreindre ­l'accès ou le périmètre. Une limitation du dispositif serait une catastrophe en termes de santé publique et d'organisation de notre système sanitaire", rappellent les médecins signataires. Et de poursuivre : "Nous, soignants, considérons qu'accepter le principe d'une ­limitation des soins aux situations médicalement dégradées et aux urgences vitales pour les étrangers est une altération inacceptable de l'éthique, de la pratique médicale et de la relation de soin qui aura des conséquences globales sur la société". Lire la suite ici. 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

C'est peu de dire que le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) n'a pas digéré le rapport de la Cour des comptes qu'il lui a consacré....
L’avant-projet de loi santé étend les possibilités pour les étudiants, en modifiant les conditions d’exercice du médecin adjoint et révise celles des...
Le CHU de Saint-Etienne sensibilise son personnel aux éco-gestes

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.