La moitié des médecins grecs voudrait filer à l’anglaise

Un sondage de l’association britannique des médecins grecs

La situation économique est telle en Grèce qu’une majorité de médecins rêve de quitter le pays.

 

Pas besoin de faire un dessin : la Grèce n’est pas un endroit où il fait bon travailler en ce moment. Salaires réduits à une peau de chagrin, problèmes de santé qui explosent, patients de plus en plus stressés… De façon peu surprenante, les médecins hellènes ont donc envie de découvrir de nouveaux horizons.

Le désir d’exil est en réalité en train de prendre des proportions inquiétantes au pays d’Hippocrate, du moins si l’on en croit un sondage réalisé par l’association britannique des médecins grecs en collaboration avec l’école grecque de santé publique, et dont les résultats sont rapportés par le site Ekathiremini.

Sur plus de 1 300 soignants interrogés (principalement des médecins, précise le site), 30% envisageraient l’expatriation de manière « très positive », et 26% de manière « assez positive ».

What’s Up Doc sort cette semaine sa propre enquête sur l’expatriation des médecins français. Leurs raisons sont différentes, mais on peut tenter une comparaison. Sont-ils autant prêts à partir ? Où ? A découvrir très vite en ligne et prochainement dans le numéro 22 !

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.