DokBody, l’appli qui note les docs

Une de plus ?

DokBody est l’énième application française de recommandation et de partage de médecins. Téléchargeable depuis juin 2016, elle espère se différencier de ses prédécesseurs qui n’ont pas réussi à décoller. Reste à savoir si les patients accrocheront.


Note2bib.com, demica.com, notetondoc.com… Le moins que l’on puisse dire est que les sites d’évaluation en ligne des professionnels de santé en France ne flirtent pas avec le succès. Cependant DokBody, nouvelle application de recommandation et de partage d’avis sur les médecins, y croit. Disponible depuis juin 2016, elle référencie déjà la totalité des 240 000 médecins du pays.

« Cette application répond au besoin des patients de trouver de manière simple un médecin proche de chez eux et répondant à une liste de critères prédéfinis », affirme Laurène Corbière, fondatrice et PDG de DokBody. « Nous avons actuellement près de 40 spécialités. La prochaine étape est d’inclure les pharmaciens et les centres de santé. »

Une recherche sur mesure

L’interface propose plusieurs critères de recherche : nom, spécialité, type de paiement, acceptation de la carte vitale ou non, type de secteur… Elle permet également de trouver le praticien le plus proche de sa position grâce à la géolocalisation. À la fin de sa consultation, le patient est invité à estimer, sur une échelle de 1 à 10, l’aspect du cabinet, le temps d’attente et la qualité d’écoute du médecin.

Concernant l’avis laissé par le patient, Laurène Corbière se veut rassurante : « L’idée n’est pas de noter le médecin, c’est uniquement l’expérience médicale qui est évaluée. » Les médecins détiennent un droit de réponse et la possibilité de se désinscrire.

D'après la PDG, l’application a été dans l’ensemble bien accueillie par les praticiens. « Dès le lancement nous avons reçu des mails de médecins pour s’assurer qu’ils étaient bien répertoriés sur le site », précise-t-elle. « Nous avons aussi eu des retours plus vindicatifs remettant en cause la légalité de notre démarche. »

Des données sécurisées

Selon Laurène Corbière, les précédents échecs des sites de notation médicaux ne seraient pas dus à un rejet culturel des Français mais plutôt à un manque de transparence. « DokBody héberge l’ensemble de ses données sur des serveurs agréés par l’agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip Santé) », assure-t-elle. « Nous respectons aussi la norme Afnor relative au traitement des avis en ligne. »

Pour la suite, la firme souhaite affiner ses critères de recherche.  « Le patient saura d’avance si le médecin propose des traitements homéopathiques ou s’il parle une langue étrangère, par exemple », promet la fondatrice de l'application. Des pages pro seront aussi ouvertes aux médecins afin qu’ils puissent améliorer leur profil en ajoutant les diplômes détenus, leur parcours ou leurs compétences supplémentaires.

De quoi faire rêver... ou frémir. Mais que les médecins les plus frileux se rassurent, jusqu’ici l’appli ne compte que 850 avis. Soit un ratio de 0,004 avis par médecin.

Source: 

Im`ene Hamchiche

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

MG France Doctolib rdv note patient praticien
Le syndicat de médecins généralistes MG France dénonce la plateforme de prise de rendez-vous. Celle-ci demande aux patients de noter leur praticien....
Réseaux sociaux médicaux : MedPics vs MeltingDoc
Choc des cultures au Forum parlementaire de la santé connectée

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.